samedi, septembre 24, 2022

Elections régionales 2021 en Bretagne. Les résultats définitifs. Loïg Chesnais-Girard (PS-PCF), sans majorité, l’emporte

Loïg Chesnais Girard est arrivé en tête des élections régionales en Bretagne, devant Isabelle Le Callennec (LR) et Claire Desmares-Poirrier (EELV). Le RN marque le pas, tandis que l’abstention bat un nouveau record. Elle était estimée à 63,6 % à 21h. Voir la carte des résultats définitifs.

Notre sondage Sopra Steria de sortie des urnes donnait, à 21h Loïg Chesnais-Girard (PS-PCF) vainqueur de ce second tour avec 29,5 % des voix, suivi par Isabelle Le Callennec (LR) (22 %). Cette estimation de sortie des urnes plaçait à 21h Claire Desmares-Poirrier (EELV) en troisième position avec 20,3 % des voix. Thierry Burlot (LREM) était crédité de 14,8 % des voix devant le RN de Gilles Pennelle à 13,4 %.

Le taux d’abstention était estimé à 63,6 % 

Vous pouvez désormais consulter les résultats définitifs consolidés et validés par le ministère de l’Intérieur via notre carte.

L’analyse

Loïg Chesnais-Girardn’a pas gagné la majorité au conseil  régional de Bretagne. « On ne peut pas dire qu’il ait totalement gagné » analyse Thomas Frinault, « même s’il a eu la prime au vainqueur en nombre de sièges ». « Il arrive largement devant les autres, mais surtout il n’est pas très loin de la majorité en sièges, cela veut dire qu’il a le choix des armes. » précise le politologue.

Il y aura donc un « troisième tour » à ces élections régionales : il faut désormais élire, au sein de la nouvelle assemblée de conseillers régionaux, le président et les postes exécutifs de vice-président.

Loïg Chesnais-Girard ne devra pas nécessairement « avoir un accord collectif avec les écologistes, cela va peser sur la stratégie » analyse le politologue Thomas Frinault.

D’autant que, note le politologue Thomas Frinault, Thierry Burlot (LREM) ne sera peut-être pas élu au conseil régional, et Richard Ferrand, (le président LTREM de l’Assemblée nationale) non plus. « Cela rend plus facile pour mener des tractations individuelles, sans avoir besoin de faire des concessions programmatiques. »

« L’ombre de Jean-Yves Le Drian va peut-être encore planer sur les débauchages individuels du côté de la liste de Thierry Burlot, où il y aura moins de concessions programmatiques à faire » anticipe Thomas Frinault.

Les réactions

Claire Desmares-Poirrier (EELV) a salué « un score historique » des écologistes en Bretagne, qui auront un groupe au conseil régional, mais aussi dans les départements.

Claire Desmares-Poirrier (EELV) « On est un groupe fort qui va porter les valeurs de l’écologie au sein du Conseil Régional »@clairedmars #Bretagne #regionales2021 https://t.co/1vXFSvcHro

— France 3 Bretagne (@france3Bretagne) June 27, 2021

Thierry Burlot (LREM) a félicité « le président sortant », en lui souhaitant « bon courage ».

Thierry Burlot (LREM) : « je félicite le président sortant pour son élection »@ThierryBurlot #regionales2021 #Bretagnehttps://t.co/U6ZRq9jge9

— France 3 Bretagne (@france3Bretagne) June 27, 2021

Isabelle Le Calennec (LR) s’est félicitée d’être « la première force d’opposition de ce mandat ». 

Isabelle Le Callennec (LR) : « nous serons la 1ere force d’opposition crédible »@ilecallennec #regionales2021 #Bretagne https://t.co/WYlTwzLWb1

— France 3 Bretagne (@france3Bretagne) June 27, 2021

Pour Gilles Pellenne (RN), Loïg Chesnais-Girard aura « une majorité fragile. »

Gilles Pennelle (RN) : « la majorité se cassera en cours de mandat »@GillesPennelle
#regionales2021 #Bretagnehttps://t.co/EGtnwQSEKD

— France 3 Bretagne (@france3Bretagne) June 27, 2021

Loïg Chesnais-Girard, enfin, a salué « les bretonnes et les bretons qui m’ont fait confiance ». Et a promis de se « mettre au travail, dès demain ».

Loïg Chesnais-Girard aura la majorité « sauf si vous faites une coalition tous ensemble »@LoigCG @clairedmars @GillesPennelle @ilecallennec @ThierryBurlot #regionales2021 #bretagnehttps://t.co/gtfQaFtudr

— France 3 Bretagne (@france3Bretagne) June 27, 2021

 

Dernières nouvelles