jeudi, octobre 6, 2022

Quatre athlètes français peuvent être repêchés au classement mondial pour les Jeux Olympiques de Tokyo

Les classements mondiaux (rankings) arrêtés à la date du 29 juin sont tombés. Ils doivent servir de référence à la fédération internationale d’athlétisme et par là même à la fédération française pour compléter les qualifications olympiques avec des athlètes qui n’auraient pas réalisé les minima.

Pour chaque discipline, un quota de places est attribué. Les rankings ont vocation à compléter les listes entre le nombre de places et le nombre d’athlètes ayant réalisé les minima. La Fédération internationale doit préciser les chiffres en tenant compte éventuellement des forfaits annoncés.

Pour la France, le directeur de la haute performance Florian Rousseau a indiqué la semaine dernière que pourraient être repêchés les athlètes classés dans le Top 24 (à 3 athlètes par nation) ou dans le Top 20 s’ils s’étaient imposés aux Championnats de France. À cette aune, quatre athlètes peuvent prétendre être repêchés : Orlann Ombissa-Dzangue (23e) sur 100 m femmes, Mouhamadou Fall (23e) sur 100 m, Wilfrid Happio (21e) sur 400 m haies et Augustin Bey (16e) à la longueur.

Dernières nouvelles