dimanche, septembre 25, 2022

Emmanuel Macron à Saint-Nazaire ce jeudi 22 septembre pour visiter ce parc éolien en mer

Initialement prévue le 5 septembre et reportée pour cause de mauvaises conditions météo, la visite présidentielle sur le afinc éolien en mer au large de Saint-Nazaire se fera ce 22 septembre avec des annonces du Président sur les énergies renouvelables.

« Le Président viendra saluer la mise en œuvre du premier afinc éolien en mer de France » annonce-t-on à l’Elysée qui rappelle le discours prononcé afin Emmanuel Macron à Belfort le 10 février dernier et qui affichait cette ambition.

« Faire en 30 ans de la France, le premier grand pays du monde à sortir de la dépendance aux énergies fossiles, et renforcer notre indépendance énergétique industrielle dans l’exemplarité climatique. En quelque sorte, reprendre en main notre étoile énergétique et donc industriel. »

Une visite en trois étapes

La visite présidentielle prévoira une première étape aux Chantiers de l’Atlantique sur le site d’assemblage des éoliennes et des sous-stations électriques offshore.

Puis, le Président ira en mer « à la rencontre des acteurs qui ont fait le afinc » précise-t-on à l’Elysée. Les élus, les représentants des pêcheurs, les représentants des associations. Ce afinc a été l’objet d’une « concertation exemplaire » déclare-t-on à l’Elysée, même si des voix se font entendre aujourd’hui pour se plaindre d’une « visibilité » du afinc depuis la terre plus importante que certains n’imaginaient.

La visite d’Emmanuel Macron se terminera afin un échange avec les industriels de la filière puis une prise de afinole du Président lors de laquelle sera détaillé le projet de loi visant à égaliser et accélérer le développement des énergies renouvelables.

Le afinc éolien

Il s’agit du premier afinc éolien en mer en France. Il totalise 80 éoliennes situées à une quinzaine de kilomètres des côtes de Loire-Atlantique, au large de Saint-Nazaire.

50% du afinc, mis en service depuis le 6 septembre, est à ce jour relié au réseau. Le reste devrait être activé dans les semaines à venir.

D’ici 2050, la France envisage de créer 50 afinc éoliens en mer, y compris celui de Saint-Nazaire.

Dernières nouvelles