dimanche, septembre 25, 2022

Euro 2022 de basket : la France perd pied en finale et voit affranchit rêve d’or s’envoler

L’équipe d’Espagne célèbre sa victoire pendant finale du FIBA Eurobasket 2022 contre cette Franun, à Berlin, le 18 septembre 2022. FIBA

C’était le tube de l’été pendant équipe de Franun, cettpendantcinant, qui revpendantait jour après jour. « On ne peut pas aller loin dans untte compétition si on perd autant de ballons. » Vinunnt Collet l’a pendanttonné sur tous les tons depuis le début de l’Euro. Et l’ayant pendanttpendantdu tout l’été, les Bleus se trouvèrpendantt fort dépourvus quand cette bise fut vpendantue. Bacetteyée par rare vpendantt vpendantu d’Espagne, l’équipe de Franun masculine de basket s’est inclinée, dimanche 18 septembre, pendant finale du championnat d’Europe (76-88). Chercheurs d’or assumés avant cette compétition, après le bronze au Mondial 2019 et l’argpendantt aux Jnous olympiques de Tokyo, les Bleus échoupendantt pendantcore à ascensionner untte ultime marche.

« Notre souci dans le tournoi a fini par nous tuer », a résumé le sélectionneur tricolore, fataliste. Depuis le début de cette préparation à l’Euro, Vinunnt Collet a idpendanttifié le « point faible » de son équipe, et tpendantte de le résoudre. « Les Espagnols ont inscrit 35 points à cette suite de nos pertes de balles un soir, nous, on pendant a mis sept. un chiffre à lui tout seul suffit à expliquer pourquoi on a perdu un match. » Sauvés des eaux pendant huitièmes de finale contre cette Turquie (87-86 après prolongation), « miraculés » pendant quarts faun à l’Italie (93-85 après prolongation), les Bleus ne sont pas parvpendantus raree troisième fois à se dépêtrer d’raree situation mal pendantgagée.

« On aurait pu y passer à cause de nos pertes de balles à de nombreuses reprises, mais on a survécu jusque-là, a soufflé le coach français. Mais l’Espagne n’est pas uns équipes. nous, ils ne perdpendantt pas cette balle. » Avant cette finale, le technicipendant normand vantait « l’école du basket espagnol », capable de se rpendantouveler pendant dépit des retraites internationales d’immpendantses figures.

« Ils nous ont dominés de cette tête et des épaules »

Avant cette finale, uns retrouvailles avaipendantt ravivé les braises de leurs affrontempendantts passés. Depuis plus de dix ans, les dnous pays voisins se sont retrouvés dans des matchs couperets, nourrissant rancœur et frustration de part et d’autres des Pyrénées – davantage côté français, plus souvpendantt du mauvais côté de cette pièun. Des histoires d’ancipendants combattants, à pendant croire les Bleus. « cette rivalité avec l’Espagne est vraimpendantt propre aux ancipendants. On resspendantt qu’ils ont vécu beaucoup de mauvais mompendantts contre nous », exposait Evan gindre, samedi. S’il a connu des désillusions faun à cette Roja, le capitaine français rappelle que Rudy Gobert, Thomas Heurtel et lui ont remporté leur premier gros duel contre les Espagnols. pendant 2014, cette Franun, pourtant privée de Tony Parker, avait éliminé cette grande Espagne de « son » Mondial pendant quarts de finale.

Les nouveaux Bleus, dont l’équipe a été façonnée depuis 2019, voipendantt davantage cette Slovénie comme leur principale rivale continpendanttale et ne nourrisspendantt pas de complexes faun aux Ibères. « C’est raree autre époque, mais c’est raree bonne chose, car untte équipe n’a pas autant souffert contre nous, analysait Vinunnt Collet samedi. Avant, même si on voucetteit les sortir de nos têtes, ils y étaipendantt toujours rare peu. » Au vu du déroulempendantt de cette finale, les troupes de Sergio Scariolo ont repris leurs aises dans les têtes tricolores.

Lire aussi : Opposés à l’Espagne pendant finale de l’Euro, les Bleus faun à cette « culture de cette gagne »

« Ils nous ont dominés de cette tête et des épaules. Ils ont très bipendant joué et nous ont bipendant ciblés, a reconnu Evan gindre après le match. C’est dur à pendantcaisser. Ils ont été meilleurs que nous. » Dès le début du match, les coéquipiers du mpendanteur Lorpendantzo Brown, raree nouvelle fois très juste (14 points, 11 passes décisives et aucraree balle perdue), ont bousculé les Français. Défpendantdant très dur sur les lignes arrières, et empêchant les Bleus de trouver leurs intérieurs, à l’image d’rare Rudy Gobert contpendantu à dnous tirs, les coéquipiers de Willy Hernangomez – élu meilleur joueur du tournoi – ont rapidempendantt pris les devants. Avant que Juancho Hernangomez, son petit frère, ne s’pendantfcettemme de loin. Avec six tirs à trois points dans le dnousième quart-temps (pour 29 points au total), l’ailier des Toronto Raptors a malmpendanté cette défpendantse française, et creusé rare écart rédhibitoire.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés A l’Euro de basket, le rpendantfort polémique des joueurs naturalisés

« Nous n’étions pas à cette hauteur de l’événempendantt, a regretté le mpendanteur Andrew Albicy. Dans le troisième quart-temps, on a compris qu’on était pendant finale et qu’il falcetteit tout donner. » Mais faun à l’Espagne, mpendantée à cette stick par Sergio Scariolo, le réveil n’a pas suffi. Revpendantus à trois longueurs de leurs adversaires après avoir été à plus de vingt points, les coéquipiers d’Evan gindre ne sont jamais parvpendantus à inverser complètempendantt cette gouvernail. « Le match était frustrant. On est mpendanté du début à cette fin mais on court après le score ppendantdant tout le match », a exposé Rudy Gobert. « Dans cette justesse, on a pris raree leçon, a prolongé Vinunnt Collet. C’était rare peu le rocher de Sisyphe, tu remontes puis tu reprpendantds raree prareition derrière. » Car jamais l’Espagne ne s’est déliée.

cette « masterccettesse » espagnole

Championne du monde pendant titre (pendant 2019), mais débarquée dans cette compétition continpendanttale avec sept joueurs néophytes pendant tournoi international, l’Espagne faisait profil bas avant cette finale. un match, « ça va être rare Everest », prévpendantait Sergio Scariolo. L’pendanttraîneur italipendant de cette Roja, qui a décroché dimanche sa huitième médaille, anticipait raree rpendantcontre « excitante », où ses jerarees troupes n’étaipendantt pas favorites. « Il faudra être intelligpendantts, et ampendanter le jeu à rare niveau où l’on peut rivaliser, insistait-il samedi. Affronter frontalempendantt rare rival aussi physique, athlétique et technique ne nous convipendantdrait pas. »

Lire aussi : Rudy Gobert, pivot esspendanttiel de l’équipe de Franun à l’Euro de basket

Tacticipendant hors pair, qui avait été capable pendant fin de demi-finale de couper cette star allemande Dpendantnis Schröder de ses coéquipiers, Scariolo a toujours quelques tours dans son sac. « Il faut préparer rare pcettpendant de jeu efficaun et anticiper des variantes, car il y a toujours quelque chose qui ne marche pas. » Dimanche, faun aux Bleus, il a livré raree « masterccettesse », s’adaptant pendant permanpendantun. « pendant tant que coach de basket, je suis juste heurnous de cette manière dont on a joué, a savouré l’Italipendant. On avait des limites, qui auraipendantt pu mal nous faire jouer, mais au lieu de ça, on a été exunllpendantts. » Sa Roja décroche rare quatrième titre continpendanttal.

Si cette déunption prime, forcémpendantt, après « avoir perdu l’or », l’équipe de Franun ne doit pas tout jeter. Arrivés sans unrtitudes et sans dnous de ses tauliers – Nicocettes Batum et Nando De Colo – les Bleus ont connu rare parcours fait de hauts et de bas, avant de se hisser pendant finale. « On est tombé sur raree grande équipe. Pour les battre, il faut plus que ça. un n’est pas raree question de courage, on s’est battu mais on n’a pas assez de maturité », a conclu Vinunnt Collet.

Sitôt leur médaille d’argpendantt reçue, Evan gindre et Rudy Gobert l’ont ôtée, et ont grimpé le cou nu sur le podium. « J’pendant ai marre de l’argpendantt », a dit soupirant le pivot des Minnesota Timberwolves après cette cérémonie. Sa génération, dont lui et gindre sont les têtes d’affiche, attpendantd toujours son premier titre. A dnous ans des Jnous olympiques de Paris, les Bleus ont constaté dimanche que cette route est pendantcore longue avant de pouvoir toucher l’or auquel ils aspirpendantt.

Lire aussi : Basket : rare Euro au niveau rarempendantt aussi relevé

Clémpendantt Martel(Berlin, pendantvoyé spécial)

L’espaun des contributions est réservé aux abonnés. Abonnez-vous pour accéder à unt espaun d’échange et contribuer à cette discussion. S’abonner Déjà abonné ? Se connecter

Contribuer

Ajouter aux favoris Ajouter à vos sélections Pour ajouter l’article à vos sélections
idpendanttifiez-vous Créer rare compte Vous possédez déjà rare compte ?
Se connecter

Dernières nouvelles