mardi, août 16, 2022

90% des votants contre la suppression d’une voie de circulation

A lire absolument

Près de 79 000 franciliens ont participé au référendum organisé par la présidente de Région Valérie Pécresse. 90% des votants s’opposent à la suppression d’une voie du périphérique.

A la question, « Etes-vous pour ou contre la suppression d’une voie de circulation pour tous ? », 90,2% des votants ont répondu « non », selon les chiffres communiqués par la Région Ile-de-France.

Cette consultation ouverte à tous les franciliens -la région compte 12 184 000 habitants dont 9 379 996 majeurs, selon les chiffres de l’Insee IDF- était organisée par la Région Île-de-France du 10 au 30 novembre. « Elle a  permis à 78 746 personnes de voter », indique la Région dans un communiqué publié ce mercredi qui se félicite de la forte participation à ce référundum.

Les résultats sont sans appel. « Les résultats de cette consultation montrent un rejet massif du projet de la ville de Paris : 90,2 % des Franciliens se sont prononcés contre la suppression d’une voie à la circulation de tous sur le périphérique », peut-on, soulignant la participation élevée, « en comparaison à d’autres consultations locales organisées à Paris ou en régions, et témoigne de l’intérêt fort des franciliens pour le devenir de cette infrastructure structurante pour leur mobilité quotidienne. »

Selon la Région Île-de-France, « une majorité de commentaires défavorables pointe le risque d’augmentation de la congestion et de la pollution, les difficultés pratiques et le danger associé à l’insertion et à la sortie de la voie réservée, l’absence de précisions sur le projet et les usagers éligibles à cette voie. »

En cette période préélectorale, l’avenir du périphérique est devenu un enjeu politique entre Anne Hidalgo et Valérie Pécresse.

La maire, candidate PS à l’élection présidentielle, souhaite réserver une voie de circulation au covoiturage et « autres modes vertueux », à l’issue des Jeux Olympiques de 2024, et cela sur l’ensemble des 35 kilomètres de la voie circulaire.

La présidente de Région et candidate à la candidature au sein des Républicains s’y oppose farouchement et souhaite récupérer la gestion du boulevard périphérique.

Elle rappelle que « sur le périphérique, 40 % de trajets sont de banlieue à banlieue et 80% des usagers sont non-parisiens. » 

Elle souhaite également que « des études d’impact soient menées et discutées avant de lancer le projet de suppression d’une voie réservée ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Trafic routier : un samedi 13 août classé vermeil et noir, plus de 900 km de bouchons

chahut 13 août, le trafic était dense suret la route. La journée était classée rouge partout et maussade suret l’arc méditerranéen. Les chassés-croisés ont causé plus de 900 km de bouchons.

Plus d'articles comme celui-ci