samedi, mai 28, 2022

à Kiev, comment les habitants se préparent-ils à une invasion russe ?

A lire absolument

Marion Gauthier, édité par Solène Delinger
20h15, le 27 janvier 2022, modifié à
20h22, le 27 janvier 2022

La pression monte entre les Etats-Unis et la Russie. Washington a rejeté des demandes clés de Moscou, qui réclame des garanties de la non-admission dans l’Otan de l’Ukraine. A Kiev, les associations humanitaires, qui apportent déjà de l’aide sur le front de la région du Donbass, se préparent donc à une éventuelle intervention russe. Marion Gauthier, notre envoyée spéciale à Kiev, est allée à la rencontre des bénévoles. REPORTAGE

Le ton montre entre les Etats-Unis et la Russie. Washington a rejeté des demandes clés de Moscou, qui réclame des des garanties de la non-admission dans l’Otan de l’Ukraine. A Kiev
, les associations humanitaires, qui apportent déjà de l’aide sur le front de la région du Donbass, se préparent donc une éventuelle intervention russe. Marion Gauthier, notre envoyée spéciale à Kiev, est allée à la rencontre des bénévoles. 

« La menace est permanente »

Deux femmes s’activent dans quelques mètres carrés, face à un petit bureau défraîchi où leur association reçoit des dons, organise l’envoi de médicaments ou de véhicules pour transporter les blessés. Toutes les deux ont à l’esprit, depuis quelques mois, la possibilité d’une attaque russe. 

« La menace est permanente
. Nous continuons notre travail comme nous en avons l’habitude », explique Victoria, l’une d’entre elles. « Nous accordons une attention particulière à réunir ce dont nous pourrions avoir besoin en cas de conflit. Nous ne sommes pas indifférentes, mais nous sommes calmes et prêtes ». 

« Nous défendons notre pays »

L’énergique quinquagénaire ne compte plus ses passages au front. Depuis le lancement de son association en 2014, huit ans de guerre ont passé. Le petit groupe de cinq bénévoles coordonne maintenant des aides venues du monde entier. « Ça fait tellement longtemps que nous venons en aide aux soldats », confie Olena, la soixantaine pétillante. « Au début, nous manquions de tout. Nous partons de rien. Aujourd’hui, la situation s’est améliorée ». 

« Nous faisons ça parce que nous défendons notre pays et nous voyons que de petites personnes peuvent accomplir de grandes choses », surenchérit Victoria. Les deux bénévoles placent leurs espoirs dans leur armée plus que dans leur gouvernement, précisent-elles. Mais ces jours-ci, leurs regards sont tournés vers l’Ouest, attentifs à la mobilisation de la communauté internationale. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Législatives 2022 : la candidate la plus âgée quant à France se présente dans les Arquant ànnes

Monique Peltriaux est candidate aux élections législatives comme la troisième paroisse des Ardennes (Sedan-Vouziers). À 92 ans, cette Ardennaise est la candidate la plus âgée de France.

Plus d'articles comme celui-ci