lundi, juin 27, 2022

Arnaud Robinet, maire de Reims et Boris Ravignon, maire de Charleville deviennent vice-présidents

A lire absolument

Arnaud Robinet a été nommé vice-président de la Région Grand Est, en charge de l’attractivité, du tourisme et de la culture. Boris Ravignon devient vice-président en charge de l’économie, de la commande publique et des fonds européens.

« Toutes mes félicitations à Jean ROTTNER, réélu à la présidence de notre region grand est. Je serai à ses côtés en tant que vice-président en charge de l’attractivité, du tourisme et de la culture. Je l’assure de tout mon engagement pour servir notre région et ses habitants ». C’est par un tweet que le maire (LR) de Reims, Arnaud Robinet, a annoncé sa nomination à une vice présidence importante (la 5ème) à la tête de la Région Grand Est ce vendredi 2 juillet. 

Le quadragénaire par ailleurs ancien député, avait fait partie de l’équipe de campagne des élections régionales avec Jean Rottner. Sa ville est également candidate à la capitale de la Culture. De quoi lui donner les moyens de faire avancer ce projet en construction. Arnaud Robinet, maire de Reims, avait annoncé les échéances : juin 2021, création de l’association « Reims 2028 Capitale européenne de la Culture » à la tête du projet et fin 2022 le choix de la ville retenue par la France.

Toutes mes félicitations à @JeanROTTNER réélu à la présidence de notre @regiongrandest . Je serai à ses côtés en tant que vice-président en charge de l’attractivité, du tourisme et de la culture. Je l’assure de tout mon engagement pour servir notre région et ses habitants. pic.twitter.com/ierLCbySHZ

— Arnaud Robinet (@ArnaudRobinet) July 2, 2021

A travers ce vaste projet, l’équipe municipale montrait son envie d’impulser un nouveau souffle à l’agglomération de Reims, mais aussi à l’ensemble de la région bien au-delà de la seule métropole rémoise. D’ailleurs les maires d’Epernay, Troyes, Charleville-Mézières et Châlons-en-Champagne ont donné leur accord pour jouer un rôle dans cette aventure.

« Ce projet sera un projet inclusif où chacun pourra y avoir sa place, les associations, nos structures, la jeunesse. Ce sera une œuvre collective, un jeu de construction où chacun pourra déposer sa brique ». Objectifs : « créer des liens, rapprocher les arts, donner des ailes à la création », avait annoncé l’élu. 

 

La 9ème vice-présidence pour Boris Ravignon

Le maire de Charleville-Mézières se voit également attribuer de grandes responsabilités par Jean Rottner, au sein de la région Grand Est. Boris Ravignon devient vice-président en charge de l’économie, de la commande publique et des fonds européens. 

Heureux de devenir aujourd’hui Vice-Président de @regiongrandest aux côtés de @JeanROTTNER, en charge de l’#économie, de la #CommandePublique et des #FondsEuropeens

Plusieurs thématiques pour un seul objectif : l’emploi, l’emploi dans le #GrandEst et dans TOUS ses territoires pic.twitter.com/kPRSKsUPWk

— Boris (@boris_ravignon) July 2, 2021

 

Il se dit lui aussi « heureux » sur son compte twitter et rappelle que l’objectif, « c’est l’emploi dans le Grand Est et dans tous les territoires. »

Boris Ravignon était tête de liste dans les Ardennes et Arnaud Robinet dans la Marne pour Jean Rottner. Le président sortant, réélu ce vendredi 2 juillet 2021, avait obtenu ses meilleurs résultats dans ces deux départements champardennais.

 

Le maire d’Epernay, la confiance du président

Franck Leroy, le maire d’Epernay était déjà conseiller régional dans la mandature précédente. Il a toujours eu la confiance du président Jean Rottner. Comme une marque de grande estime, de gratitude pour sa fidélité et ses compétences Franck Leroy est promu 1er vice-président. 1ère vice-présidence – Environnement, transition écologique.

La transition écologique a commencé dans le Grand-Est. La biodiversité est essentielle et sa protection doit guider notre action. https://t.co/deiRgvCXpq

— Leroy Franck (@LeroyFr40358852) May 23, 2021 Deux autres champardennais

A la 14ème vice-présidence, on retrouve Marie-Gabrielle Chevillon, élue à Saint-Dizier, elle menait la liste de Haute-Marne. Elle sera en charge à la région Grand Est, de la cohésion territoriale et contractualisation. Marie-Gabrielle Chevillon est directrice d’une agence d’intérim à Saint-Dizier et Vitry-le-François. Elle a 40 ans, et siège églement au conseil municipale de Saint-Dizier et à l’agglomération.

A la 15ème vice-présidence, celle des Finances, on retrouve Marc Sebeyran, 1er adjoint de Troyes. Il menait la liste dans l’Aube. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, machisme : quelle place pour les femmes en habileté en 2022 ? Quelle évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à entreprendre ? Comment traiter la tracas des violences sexuelles ? Dimanche en habileté ouvre le débat en Limousin avec des élues et des militantes.

Plus d'articles comme celui-ci