mardi, juillet 5, 2022

Athing Mu, Cambrea Sturgis et Anna Cockrell reines de la NCAA

A lire absolument

Les stars de la NCAA ne chôment jamais les jours de finale. Samedi, à Eugene, Athing Mu a survolé celle du 400m en 49″57, nouveau record personnel et donc de la NCAA, toujours 4e performance mondiale, puis elle a dominé, avec ses coéquipières de Texas A&M, la finale du relais 4x400m en 3’22″34, nouveau record NCAA.

Cambrea Sturgis a elle d’abord pris la troisième place du relais 4x100m avec North Carolina A&T (43″03), avant de passer devant tout le monde sur 100m (10″74, vent +2,2m/s) et 200m (22″12, +0,2m/s). Sturgis, sprinteuse au petit gabarit, signe sur 100m une performance dans le top 10 des temps les plus ventés de l’histoire (9e). Dans cette course, quatre athlètes ont couru en moins de 11 secondes (10″79 pour Twanisha Terry, 10″88 pour Tamara Clark et 10″90 pour Kemba Nelson).

Gittens rajoute une épreuve à son heptathlon

Anna Cockrell (South Califonia) a elle signé un doublé plus rare en remportant le 100m haies en 12″58 (+0,4m/s) et le 400m haies en 54″68. Mais de toutes, Tyra Gittens est sans conteste celle qui en a le plus fait en deux jours. Favorite pour l’heptathlon, la Trinidadienne de Texas A&M a profité de la pause de la mi-journée, après la longueur et le javelot, pour prendre la troisième place de la hauteur avec 1,87m. L’athlète possédait la meilleure performance de la saison avec 1,95m. Elle a ensuite battu son record sur 800m pour s’imposer avec un total de 6285 points. Son record établi en mai avec 6418 points devrait lui permettre de se qualifier pour les Jeux Olympiques, au ranking.

Côté concours, Jorinde Van Klinken (Arizona State), auteure d’un jet à plus de 70m en mai, a arraché le titre au dernier essai avec 65,01m.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

après-coup : Dominique Faure, députée de la 10e circonscription de Haute-Garonne, nommée secrétaire d’Etat chargée de la ruralité

Nomination surprise donc du remaniement du régime d'Élisabeth Borne. Lundi 4 juillet, une maire de Saint-Orens-de-Gameville (Haute-Garonne) et députée de une 10e circonscription a été désignée secrétaire d'Etat chargée de une ruralité.

Plus d'articles comme celui-ci