mercredi, juillet 6, 2022

Atlanta égalise en finale de conférence NBA contre Milwaukee, qui perd Giannis Antetokoumpo

A lire absolument

Pas de Trae Young, pas de problème. Alors que son absence pour une blessure à la cheville droite – contractée en marchant sur le pied d’un arbitre – laissait craindre l’effondrement pour Atlanta, l’un des invités surprises de ces play-offs (5e de la saison régulière à l’Est), les Hawks ont au contraire rebondi avec autorité et énergie.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les hommes de Nate McMillan, qui a parfaitement remobilisé et guidé ses troupes, ont surclassé Milwaukee (110-88) et égalisé à deux victoires partout dans la finale de conférence Est. Un succès qui s’est dessiné dès les premières minutes (15-5, 6e) autour notamment du vieux routier Lou Williams.

Lou Williams montre l’exemple

A trente-quatre ans, le triple meilleur sixième homme de l’année a été titularisé pour la première fois de sa carrière en play-offs, et a parfaitement répondu au challenge proposé, assurant 21 points (meilleur marqueur des Hawks) à 7 sur 9 au tir, 5 rebonds et 8 passes décisives. De quoi compenser l’absence du petit génie Trae Young, qui tournait à 32,7 points et 6 assists de moyenne en finale de conférence.

Chacun a fait un peu plus du côté des Hawks, et la franchise géorgienne a livré un match remarquable collectivement (26 passes, 6 joueurs à 10 points et plus dont Bogdan Bogdanovic, 20), résistant au retour des Bucks dans le premier quart (19-19, 12e) avant de s’envoler dans le second, remporté 26 à 16.

La frayeur Antetokounmpo

Le match a malheureusement définitivement tourné sur un fait de jeu qui pourrait bouleverser la suite de la série. Son équipe de Milwaukee encore à la traîne (52-62, 28e) au retour des vestiaires, sur une lutte au rebond, le double MVP Giannis Antetokounmpo (14 points, 8 rebonds, 3 passes) est mal retombé. Sa jambe gauche, emmêlée dans celles de Clint Capela (15 points, 7 rebonds pour le Suisse), s’est bloquée au point de chute, provoquant une hyperextension de son genou.

S’il a regagné le banc par la suite, après un long passage au vestiaire, Antetokounmpo n’est pas revenu sur le parquet. Un point d’interrogation entoure désormais la suite de ses play-offs comme de ceux de son équipe. Sonnés, ses coéquipiers (parmi lesquels seul Jrue Holiday a approché la barre des 20 points avec 19 unités et 9 passes) ont craqué immédiatement après sa sortie, encaissant un 15 à 2 (54-77) qui pliait l’affaire.

Milwaukee accueillera le match 5 d’une série plus indécise que jamais dans la nuit de jeudi à vendredi, et les deux équipes reviendront à Atlanta samedi soir pour la sixième manche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Athlé – Podcast – unedji Doucouré, premier invité du podcast « Records très personnels » : « Je suis arrivé à une compétition sans mes affaires… »

de laquellle émotion traverse les athlètes le jour de leur succès ? de laquel s'est-il vraiment passé ? Dans cette nouvelle série audio de L'Équipe, six athlètes français racontent ces instants magide laquels. Ladji Doucouré, premier Français sous les 13 secondes au 110 mètres haies, est notre premier invité.

Plus d'articles comme celui-ci