lundi, juin 27, 2022

Bonzie Colson (Strasbourg) est élu MVP de Jeep Elite

A lire absolument

Déjà MVP de la saison de Ligue des champions dont son club Strasbourg a été demi-finaliste, l’ailier américain Bonzie Colson fait coup double. La Ligue nationale annonce samedi qu’il a remporté le titre de MVP de la saison régulière de Jeep Elite au terme d’un scrutin sollicitant les joueurs et les journalistes.

Colson succède au meneur de jeu américain de Dijon David Holston, sacré en 2019. En raison de la crise sanitaire, aucun MVP n’avait été désigné en 2020 à la suite de l’interruption puis de l’annulation de la saison.

Une première pour Strasbourg depuis Antoine Diot en 2014

Colson est le troisième Strasbourgeois sacré dans l’histoire de l’élite, après son compatriote Rick Hughes en 2004 et l’arrière Antoine Diot en 2014 pour les joueurs français. Depuis 2015, le scrutin désigne un seul MVP quelle que soit la nationalité.

Colson (1,98m, 25 ans) a tourné à 18,4 points à 53 % de réussite aux tirs, 5,1 rebonds et 2,1 passes décisives en 29 minutes pour 33 matches joués. Il est le leader de la saison à l’évaluation par match (19,1) avec une pointe à 44 (34 points à 13 sur 15 aux tirs, 8 rebonds, 4 interceptions) le 9 juin dernier lors d’un succès face à Boulogne-Levallois (100-81). Il a porté Strasbourg à une inattendue troisième place au classement. La SIG affronte Boulogne-Levallois lundi en quart de finale des play-offs.

Sorti de l’Université de Notre -Dame en 2018, Colson a évolué en G-League, en NBA (Milwaukee en 2018-2019) avant de s’expatrier à Darussafaka (Turquie) puis Strasbourg.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, machisme : quelle place pour les femmes en habileté en 2022 ? Quelle évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à entreprendre ? Comment traiter la tracas des violences sexuelles ? Dimanche en habileté ouvre le débat en Limousin avec des élues et des militantes.

Plus d'articles comme celui-ci