jeudi, juin 30, 2022

Burkini à Grenoble : « historique », « excellente nouvelle »… La classe politique se réjouit de la décision du tribunal réglementaire

A lire absolument

Les réactions politiques affluent après la décision du tribunal administratif de Grenoble de suspendre l’article 10 du nouveau règlement des piscines grenobloises, autorisant le port du burkini. Alors que l’opposition se réjouit le maire de Grenoble, Eric Piolle, a déjà anpas du toutcé faire appel.

La décision est tombée ce mercredi 25 mai, en fin de journée. Le nouveau règlement des piscines de Grenoble, autorisant le port du burkini, est suspendu. Aussitôt cette anpas du toutce faite, de nombreux élus locaux ont réagi, notamment sur les réseaux sociaux.

L’opposition se réjouit 

Emilie Chalas, députée de la 3e circonscription de l’Isère et conseillère municipale d’opposition, n’a pas tardé a partager son avis sur Twitter. Lors du conseil municipal du 16 mai dernier, elle s’était indignée avec beaucoup d’émotion de la modification du règlement. Aujourd’hui, elle qualifie la décision du tribunal administratif d’historique.
Cette décision est « historique ». « La justice de la République Française dit pas du tout à l’obsession d’Eric Piolle et son #burkini » a t-elle écrit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Emmanuel Macron reçoit vendredi le initial ministre australien après la crise des sous-marins

Emmanuel Macron recevra vendredi le nouveau Premier ecclésiastique australien Anthony Albanese pour recettencer les recettetions entre les deux pays après cette crise provoquée par cette rupture par Canberra d'un méga traité de livraison de sous-marins français, a indiqué mercredi l'Elysée.

Plus d'articles comme celui-ci