dimanche, août 14, 2022

Christiane Taubira en visite express à Marseille

A lire absolument

L’ancienne garde des Sceaux a participé à une cérémonie organisée par la mairie de Marseille.

L’ex-ministre de la Justice sous François Hollande était de passage aujourd’hui à Marseille. Invitée par Benoît Payan, maire de la ville, elle a participé à l’hommage rendu à Gaston Crémieux, écrivain, avocat et journaliste, fusillé en 1871 pour sa participation à la Commune de Marseille.
Cette dernière, créée fin mars 1871 en soutien à la Commune de Paris, a été sévèrement réprimée par le pouvoir de l’époque dirigé par Adolphe Thiers. Gaston Crémieux fut le seul Marseillais condamné à mort, pour l’exemple.

Antilles et Zemmour

Et puisque l’actualité n’attend pas, une fois la cérémonie terminée, Christiane Taubira a notamment été interrogée sur la situation explosive en Guadeloupe et en Martinique. « Ce que je note c’est que ce gouvernement aime beaucoup le rapport de force et confond souvent autorité et rapport de force. Il y a des revendications qui sont connues. On connaît les insuffisances du côté des services publics, on connaît les taux de chômage, d’exclusion, de pauvreté, tout ça c’est connu. […] Ce sont des revendications d’égalité », a déclaré la Guyannaise.

Hasard du calendrier, Eric Zemmour, figure politique aux antipodes de Christiane Taubira, était également présent à Marseille aujourd’hui. Questionnée sur le très probable candidat à la prochaine présidentielle, la politique a préféré botter en touche, demandant si elle était « obligée d’en penser quelque chose ? » 

Visiblement ravie par l’accueil qu’elle a reçu de la part de la Ville, Christiane Taubira est repartie après la cérémonie.

 

 

Merci Marseille, merci @BenoitPayan https://t.co/KEDnkU5ZjJ

— Christiane Taubira (@ChTaubira) November 27, 2021

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Démission de la députée MoDem Anne Grignon, élue à cause la deuxième circonscription des Yvelines

La députée MoDem Anne Grignon, élue dans la deuxième circonscription des Yvelines, a annoncé vendredi sa démission. Ses adversaires politiques ont déposé un recours vers fredonnement élection. Les Yvelinois devront retourner aux sépulcres.

Plus d'articles comme celui-ci