jeudi, juillet 7, 2022

Comment la France se prépare-t-elle à une cyberattaque russe ?

A lire absolument

Gwladys Laffitte
07h01, le 25 février 2022, modifié à
07h15, le 25 février 2022

La guerre entre la Russie et l’Ukraine a aussi lieu dans le cyberespace. Quelques jours avant l’invasion russe, des sites gouvernementaux ukrainiens avaient été cyber-attaqués. Alors, la prise de position des pays de l’Union, et plus particulièrement celle de la France aura-t-elle des conséquences dans notre pays ? 

La prise de position de la France contre la Russie aura-t-elle des conséquences dans notre pays ? Une réplique cyber est en tout cas envisagée par le gouvernement français. Et pour cause, quelques jours avant l’invasion russe, des sites gouvernementaux ukrainiens avaient été cyber-attaqués. 

Le seuil d’alerte relevé au plus haut niveau

Jeudi matin, au conseil de défense, la consigne a été passée pour relever le seuil d’alerte au plus haut niveau dans tous les services compétents en matière cyber. Une mesure préventive avant tout, car aucune cyber-menace visant les organisations françaises n’a pour l’instant été détectée, selon l’ANSSI, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information.

Elle a néanmoins appelé au renforcement de la vigilance. En tout cas, les autorités anticipent des cyberattaques, d’abord dans les pays voisins de l’Ukraine, et qui pourraient atteindre par ricochet la France. Des pays où des entreprises françaises sont présentes. Certaines travaillent sur des plans depuis plusieurs semaines pour protéger physiquement leurs salariés et pour renforcer la cyber-vigilance sur les infrastructures.

Faire remonter tout incident

En France, les gendarmes ont pour consigne de faire attention à leurs réseaux sociaux et à leurs échanges professionnels. Les responsables cyber doivent rappeler aux entreprises qui travaillent avec l’Ukraine et la Russie de faire attention et de faire remonter tout incident qui pourrait accréditer une attaque cyber. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

«Je me suis sitôt sentie vulnérable» : en Louisiane, les femmes se préparent à l’interdiction totale de l’IVG

En Louisiane, les pro-IVG attendent de savoir si un juge bloque ou autorise cette nouvelle loi sur l’avortement. Ils se préparent à fermer les trois cliniques en activité sur le sud de l’État. Si cette loi entre en vigueur, les IVG seront totalement interdites, même en possibilité de viol et d’inceste.

Plus d'articles comme celui-ci