vendredi, juillet 1, 2022

des chambres d’hôtes à la place des boutiques désertes pour faire revivre le centre ville

A lire absolument

Le centre-ville de Romans-sur-Isère compte encore de nombreuses boutiques désaffectées. Pour le redynamiser, un Romanais a eu la bonne idée d’y créer des chambres d’hôtes et les clients sont au rendez-vous.

C’est l’histoire d’un ancien habitant de Romans-sur-Isère, un enfant du pays, désolé de voir sa commune autrefois si vivante, dépérrir d’année en année. Des idées de revitalisation des centres villes, il en existe beaucoup dans ces communes au passé faste mais dont les commerçants ont fini par déserter faute de clients et de repreneurs. 

Mais l’idée de François Xavier Chambost est unique en son genre : recréer de jolies vitrines derrière lesquelles se cachent des chambres d’hôtes thématiques. Son concept : Bed In Shop, un lit dans la boutique. Son objectif : faire revenir du monde dans le centre historique et recréer un cercle vertueux. 

« C’est plus parlant qu’une chambre d’hôtel, il y a une histoire ici et c’est vraiment inspirant » commente une cliente présente dans l’appartement intitulé « le bouquiniste » 

Le projet était audacieux mais il valait la peine. Deux ans après l’ouverture de la première chambre, François Xavier Chambost a lancé 4 chambres d’hôtes en lieux et places de boutiques aux rideaux baissés. Pendant l’été 2021 le taux de remplissage était de 80%. Une belle réussite mais encore insuffisante pour employer une personne à plein temps. 

Certains habitants de Romans veulent revenir passer une nuit dans ce bar bientôt transformé et où ils ont passé eur jeunesse

© FranceTV

Son prochain projet : un ancien bar fermé depuis 35 ans et très prisé à son époque, dont l’âme devrait être conservée. Avec 300 clients accueillis au bout de la première année de fonctionnement, le projet est prometteur et engage en effet une nouvelle dynamique. Les clients des chambres, attirés par l’originalité et le charme des rues historiques de Romans sont autant de clients des commerces, cafés, et restaurants alentours. 

Un projet de revitalisation économique avec une dimension sociale importante. Le mobilier de chaque chambre est fabriqué par des jeunes en insertion accompagnés par l’association La Sauvegarde. Des ateliers de fabrication sont régulièrement organisés pour les associer au projet et partager un bout de la devise de l’entreprise: « Rêvez autrement ». 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Basket – Betclic Élite – Joffrey Lauvergne et Livio Jean-Charles pourraient annexer l’Asvel

Selon plusieurs sources, Joffrey Lauvergne (Zalgiris Kaunas) et Livio Jean-Charles (Olympiakos Le Pirée) pourraient prochainement s'engager puis l'Asvel.

Plus d'articles comme celui-ci