samedi, mai 28, 2022

des élus menacés par des anti-pass sanitaire, la préfète saisit la justice

A lire absolument

Tracts invitant à faire peur aux députés, étoile jaune collée sur une permanence, courrier avec une croix gammée parce que le maire a incité à la vaccination, plusieurs élus alsaciens sont pris pour cible par des anti-pass sanitaire depuis quelques jours.

« Renversons la peur de leur côté » c’est ce qu’indique un tract distribué lors de la manifestation anti-pass sanitaire ce samedi 21 août à Strasbourg. Il dénonce les neuf députés et sénateurs alsaciens qui ont voté pour le pass sanitaire ou se sont abstenus. Noms, photos, lieu de domiciliation, sensibilité et parcours politique, tout y est. Un tract qui invite également les contestataires du pass sanitaire à agir. « Ils savent tout de nous, à nous de savoir tout d’eux. A vous de compléter et d’agir » est-il écrit noir sur blanc.

Et puis, il y a également, quelques jours plus tard, le mardi 24 août, une étoile jaune, collée sur la boîte aux lettre de la permanence du député (LR) Philippe Meyer. Ou encore la lettre avec des croix gammées reçue par Laurent Furst, maire (LR) de Molsheim, lui reprochant d’être « le collabo de Macron et Big Pharma ». 

Des élus bas-rhinois sont devenus la cible des anti-pass sanitaire, comme d’autres élus en France depuis l’instauration du pass sanitaire cet été. Des faits que la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier prend très au sérieux. « Ces attitudes sont inacceptables » déclare-t-elle dans un communiqué. Elle dénonce avec fermeté ces faits et « apporte son total soutien aux parlementaires concernés. » 

La préfète a, par ailleurs, demandé aux forces de l’ordre, police nationale et gendarmerie, de renforcer la protection des députés visés et a immédiatement saisi la procureure de la République pour lui signaler ces faits. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Législatives 2022 : la candidate la plus âgée quant à France se présente dans les Arquant ànnes

Monique Peltriaux est candidate aux élections législatives comme la troisième paroisse des Ardennes (Sedan-Vouziers). À 92 ans, cette Ardennaise est la candidate la plus âgée de France.

Plus d'articles comme celui-ci