mercredi, juin 29, 2022

des passagers bloqués 4 jours en Corse après l’annulation d’un vol Ryanair

A lire absolument

Les passagers d’un vol Figari-Bruxelles Charleroi ont vu leur avion partir à vide en raison du vent fort qui soufflait sur la Corse-du-Sud le samedi 2 avril. Ils doivent attendre quatre jours avant le prochain vol.

Ce samedi 2 avril, un couple de touriste belge doit prendre son avion depuis l’aéroport de Figari à 9h10, après des vacances à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio. Destination : l’aéroport de Bruxelles-Charleroi. “Nous avons passé l’enregistrement, les fouilles, tout s’est bien déroulé. Aucun retard n’était annoncé. Puis nous avons vu un avion Ryanair voler, et plus rien.” 

Les passagers apprennent quelques temps après que le vol n’a pas pu atterrir en raison du vent fort qui souffle ce jour-là en Corse-du-Sud. D’autres avions sont dans le même cas. 

Les passagers reçoivent alors un message de la compagnie : l’avion a pu se poser à Bastia, ils seront pris en charge par un bus pour rejoindre la Haute-Corse. Puis à nouveau, un message : changement de programme, l’avion va tenter de revenir à Figari. Il arrivera à 13h30.  

A cette heure, les passagers attendent, rien ne se passe. Plus tard, ils apprennent que l’avion a échoué, à nouveau, à se poser sur le tarmac de l’aéroport. Cette fois-ci, il n’est pas à Bastia mais il est reparti, à vide, direction Charleroi. A l’accueil de l’aéroport, personne n’est en mesure de renseigner les passagers sur ce qui les attend.  

Finalement, ils sont invités par la compagnie à reprogrammer leur voyage sur le prochain vol, prévu mardi à 9h10. Pour les touristes belges, et certainement les autres passagers, il faut changer de plans. Prévenir son employeur qu’on prévoit deux jours de congés supplémentaires, sa patientèle qu’on annule ses rendez-vous, pour l’épouse du couple, kinésithérapeute. 

Heureusement, l’appartement qu’ils louaient n’a pas été réoccupé, ils peuvent y retourner. Ils se renseignent sur le coût d’une location de voiture durant la période : 517€. Le retour de leur avion vers Charleroi a fait exploser leur budget vacances. 

“L’aéroport, comme les passagers est dans l’expectative”, explique le directeur des concessions aéroportuaires de Corse-du-Sud, Laurent Poggi. “La compagnie a pris la décision de faire partir l’avion vers Charleroi sans ses passagers, ce qui est dommageable.”  

En tout, près de 80 passagers sont concernés par cette annulation. Une quinzaine a pu prendre un vol Figari-Toulouse et effectuera le dimanche 3 avril un vol Toulouse-Figari, les autres ont dû trouver une solution en Corse jusqu’au prochain vol, mardi 5. 

“Il est très rare que des vols soient annulés, explique Laurent Poli, généralement quand cela arrive, les compagnies récupèrent leurs passagers et font en sorte de les réacheminer, de les récupérer”. Mais souvent, en cas de problèmes liés aux intempéries, les compagnies ne prennent pas en charge les frais engendrés par les changements, qui ne sont pas de leurs ressorts. 

Laurent Poli confirme que si Ryanair avait souhaité programmer un nouveau vol imprévu à une date ultérieure pour les passagers, l’aéroport aurait été en mesure de l’accueillir. 

Le propriétaire de l’appartement où séjournent le couple de passagers belges que nous avons interrogés a tenu à réagir : “ce que fait Ryanair avec ses clients donne une mauvaise publicité pour la Corse !” 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Assemblée nationale : ces 20 députés de l’Isère, de une Savoie et de une Haute-Savoie ont fait leur rentrée officielle au Pauneis Bourbon

Les 20 députés élus au résultat des élections légisunetives, des 12 et 19 juin derniers, dans les circonscriptions de l'Isère, de une Savoie et de une Haute-Savoie ont fait à elles rentrée officielle à l'Assemblée nationale, ce mardi 28 juin.

Plus d'articles comme celui-ci