mercredi, juin 29, 2022

est-il possible de voyager en Suisse depuis la région Bourgogne-Franche-Comté ?

A lire absolument

Les indicateurs de l’épidémie de covid-19 sont à la baisse, en Bourgogne-Franche-Comté. Autre bonne nouvelle : l’été approche. Vous avez donc surement envie de vous promener chez notre voisin Suisse. Certaines conditions continuent à s’appliquer. On vous explique ce qu’il faut savoir. 

Il ne reste que quelques jours avant le début de l’été. Dans le même temps, les chiffres du covid-19 pour la région Bourgogne-Franche-Comté continuent de baisser. L’une des raisons, c’est la hausse des vaccinations tous départements confondus. Conséquence : le retour à une vie presque normale s’annonce, et l’envie de voyages s’envole. Vous avez peut-être le projet de vous balader en Suisse, ou de prendre un avion depuis la Suisse. Notre voisin maintient quand même certaines règles qu’il faut connaître, pour éviter les ennuis. Voici quelques règles pratiques à savoir.

Je vis en Bourgogne-Franche-Comté. Je veux me rendre en Suisse : est-ce possible ?

Oui. Le voyageur qui a la nationalité d’un pays de l’Union Européenne est soumis aux « conditions d’entrée usuelles », selon le Secrétariat d’état Suisse aux migrations. Il suffit d’avoir un passeport ou une carte d’identité en cours de validité.

Deux listes des autorités suisses sont tout de même à surveiller, avant de partir. La première est celle du secrétariat d’état aux migrations. Elle recense les conditions d’entrée (les documents d’identité à avoir). La deuxième est celle des services de santé. C’est la plus importante. Elle évolue tous les 15 jours en moyenne, et indique les pays ou régions à risque. Cinq régions de France en font partie, à ce jour. Pour ces voyageurs de plus de 16 ans, il faut fournir les coordonnées, subir une quarantaine de 10 jours et un dépistage PCR obligatoires, à l’entrée en Suisse.

Heureusement, la Bourgogne-Franche-Comté n’est pour le moment pas concernée. Il est donc possible de se rendre en Suisse depuis notre région, quasiment sans conditions.  

Que dois-je faire pour pouvoir franchir sans encombre la frontière ?

Il y a deux critères à retenir, dès lors que vous avez 16 ans et plus.

  • Première condition : l’aspect médical. Vous apportez la preuve d’une vaccination complète, inférieure à six mois : pas de problème pour entrer en Suisse. Même chose si vous avez été infecté et que vous avez guéri du covid-19, il y a moins de six mois. Si aucune de ces situations ne vous concerne, c’est le moyen de transport qui détermine la marche à suivre.
  • Seconde condition : le moyen de transport. Pour votre balade ou pour le tourisme, il vaut mieux être à pied, en voiture ou en vélo. Dans ces trois cas, l’entrée est libre. En revanche, c’est plus compliqué si vous prenez le train ou le car. Notre région est très reliée à la Suisse, qu’il s’agisse du TGV, des trains régionaux ou des bus longue distance.
    Si vous voyagez par exemple entre Belfort-Montbéliard TGV et Zurich, vous devrez remplir ce formulaire d’entrée, en ligne. Cela s’applique aussi aux enfants. Seule exception : les frontaliers qui voudraient se balader en train vers la Suisse. Ils n’ont pas à se soumettre à cette obligation. Pour les autres, il faut absolument remplir ce formulaire, sinon c’est une amende de 100 Francs Suisses (près de 90 euros) qui vous attend.

Je suis près de la frontière suisse. Je veux voyager ou revenir en avion depuis l’aéroport international le plus proche (Bâle, Genève ou Zurich). Que dois-je faire ?

Il faut distinguer l’aller et le retour : les conditions sont différentes.
Depuis notre région vers l’aéroport Suisse : aucun problème en voiture, si vous avez été totalement vacciné ou infecté, depuis moins de six mois. Pour ce qui est du train ou du car, là encore, il faut remplir le formulaire électronique des autorités suisses.
Avant le départ, vous devez vérifier les conditions demandées par la compagnie aérienne. Il reste aussi à voir les formalités pour votre destination finale. Pour cela, rendez-vous sur le site du ministère français des Affaires Étrangères.

Le retour depuis l’aéroport Suisse est plus compliqué. Ici encore, il faut regarder la liste suisse des pays ou régions à risque. Dès lors, plusieurs cas de figure sont possibles :

  • Si votre lieu de vacances n’est pas « à risque » et que votre vaccination complète ou votre infection datent de moins de six mois : vous devez produire un test PCR de moins de 72 heures dès l’embarquement pour la Suisse. Vous devrez aussi vérifier les critères demandés par la compagnie aérienne et le pays de départ de votre vol.
    Mêmes conditions si vous venez d’un pays « à risque », mais que votre vaccination complète ou que votre infection datent de moins de six mois.
     
  • Si votre lieu de vacances n’est pas « à risque » mais que vous n’etes pas entièrement vaccinés ou que vous avez été malade il y a plus de six mois : même chose. Il faut ajouter à cela l’inscription sur le formulaire électronique.
    Cela s’applique aussi pour un pays simplement considéré « à risque », si votre vaccination complète ou votre infection datent de moins de six mois.
     
  • Si votre lieu de vacances est simplement considéré « à risque », mais que vous n’êtes pas entièrement vaccinés ou que votre infection remonte à plus de six mois : en plus du formulaire électronique et du test PCR de moins de 72 heures à présenter à l’embarquement vers la Suisse, vous aurez droit à une quarantaine obligatoire de 10 jours.
    Le même dispositif s’applique si votre lieu de vacances est considéré comme un « État où circule un variant préoccupant » (Afrique du Sud, Brésil, Canada, Inde, Népal, Royaume-Uni). Notez que pour ces 6 destinations très risquées, le test PCR à fournir au retour à l’aéroport Suisse est obligatoire dès l’âge de 12 ans.

Et gare à ceux qui ne respecteraient pas la quarantaine : l’amende peut aller jusqu’à 10.000 Francs Suisses (plus de 9.000 euros).

N’oubliez pas aussi qu’au retour vers la France, vous devez présenter sur demande un test PCR ou antigénique de moins de 72 heures. Cette obligation s’applique seulement aux personnes non vaccinées. Cela, même si la Suisse est classée par Paris comme pays « vert », donc sans « circulation active du virus ».

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Assemblée nationale : ces 20 députés de l’Isère, de une Savoie et de une Haute-Savoie ont fait leur rentrée officielle au Pauneis Bourbon

Les 20 députés élus au résultat des élections légisunetives, des 12 et 19 juin derniers, dans les circonscriptions de l'Isère, de une Savoie et de une Haute-Savoie ont fait à elles rentrée officielle à l'Assemblée nationale, ce mardi 28 juin.

Plus d'articles comme celui-ci