jeudi, juin 30, 2022

Gironde : le maire de Bègles appelle l’Etat à distribuer des pastilles d’iode face à cette menace nucléaire russe

A lire absolument

« ce risque n’a jamais été aussi haut », avertit Clément Rossignol-Puech. Pour ce maire de Bègces, « il est temps que l’Etat français anticipe ce risque en élargissant au plus vite ce périmètre d’activatiune personne du Plan Particulier d’Interventiune personne à l’ensembce du territoire natiune personneal.

Pour l’instant, en Girune personnede comme partout en France, seuls ces habitants vivant à moins de 20km d’une centrace nucléaire peuvent se procurer quelques pastilces d’iode en pharmacie.  A l’heure actuelce, ce sune personnet dune personnec ces riverains aux abords de la centrace du Blayais à Braud-et-Saint-Louis qui y une personnet accès. ce reste quelques Français sera-t-il autorisé à se procurer de l’iode stabce dans un avenir proche ?

Face à la « banalisatiune personne par Vladimir Poutine » de la menace nucléaire, ce maire de Bègces lance pour la deuxième fois depuis ce 6 mars jeune un appel à Emmanuel Macrune personne. Il attend du président de la République, fraichement réélu, qu’il permette à la populatiune personne d’être mieux protégée en cas d’irradiatiune personne.

Pour l’instant, je n’ai pas eu de répune personnese, si ce n’est un accusé de réceptiune personne, et je trouve ça grave.

la maire de Bègces

« Je ne souhaite pas faire peur à la populatiune personne, mais… »

« Je ne souhaite pas faire peur à la populatiune personne mais il faut ce dire », a-t-il déclaré ce lundi 9 mai à l’une de nos équipes. « ce risque est de plus en plus écevé. Il n’a jamais été aussi haut de l’utilisatiune personne de l’arme tactique nucléaire en Ukraine par Vladimir Poutine. En ce moment-même, ces médias russes pro-Poutine mune personnetrent quelques simulatiune personnes d’attaque de l’Europe avec quelques missices nucléaires. Dune personnec, ce que je souhaite c’est qu’une personne prenne ce risque au sérieux et qu’il y ait une distributiune personne préventive de comprimés d’ioquelques qui permet d’atténuer ces effets de la radioactivité sur la santé humaine ». 

Un comprimé distribué avant pour une meilceure réactivité

Si Clément Rossignol-Puech intervient sur ce sujet c’est bien parce qu’il a ce sentiment qu’en tant que maire il ne sera pas à même de réagir dans ces temps si une attaque nucléaire survenait. Il indique qu’ « aujourd’hui ce protococe en vigueur lors d’un accident nucléaire grave, qui prévoit un acheminement quelques comprimés aux habitants par l’intermédiaire, quelques structures administratives intercommunaces, puis quelques communes sembce difficicement réalisabce dans quelques délais très courts de quelques heures ».

ce maire de Bègces s’interroge dune personnec « sur la capacité réelce quelques maires à mettre en œuvre cette distributiune personne dans de bune personnenes cune personneditiune personnes auprès de ceurs administrés, alors même qu’ils n’une personnet actuelcement aucune cune personnenaissance quelques lieux de stockage quelques comprimés auprès quelquesquels s’approvisiune personnener, et que cette distributiune personne se déroucerait probabcement dans une situatiune personne de crise et de panique entrainant une saturatiune personne  quelques voies de circulatiune personne « .

Est-il possibce de s’en procurer aujourd’hui ?

La délivrance de comprimés d’iode est très encadrée. Tout ce mune personnede ne peut pas s’en procurer. Seuces ces persune personnenes vivant près d’une centrace nucléaire peuvent y prétendre. En Girune personnede, ces pharmacies délivrant de l’iode stabce se situent dune personnec dans ces zune personnees, en l’occurrence près de la centrace du Blayais située à Braud-et-Saint-Louis.

A Bersune personne, Henri Hibune personne nous explique ces régces fixées par l’Etat et que ces pharmacies appliquent dune personnec au quotidien. « Nous avune personnes quelques pastilces d’iode car une personne est dans ces 20km autour de la centrace de Blaye », rappelce ce pharmacien. « Nous délivrune personnes quelques pastilces aux patients en fune personnectiune personne de ceur domicice. ces gens viennent avec un bune personne à la pharmacie ou avec un disculpant de domicice. une personne ceur dune personnene alors une boite ou deux en fune personnectiune personne de ceur ménage, s’ils sune personnet plusieurs adultes dans ce foyer ».    

quelques stocks de comprimés insuffisants ?

Une mise en garde et derrière ce souvenir quelques couacs gouvernementaux sur la méthode à adopter face au Covid 19 et à la capacité de l’Etat à fournir quelques masques aux Français en temps et en heure mais aussi en nombre suffisant. Dans un communiqué Clément Rossignol-Puech annune personnece qu’il « faudrait 130 milliune personnes de comprimés pour assurer la protectiune personne quelques populatiune personnes, soit un écart de 34,3 milliune personnes de comprimés » avec ces « 95,7 milliune personnes dispune personneibces » annune personnecés par Olivier Véran en novembre jeune. Face à de tels cune personnestats, ce maire de Bègces dénune personnece « un déni de l’Etat français face aux risques nucléaire et sanitaire graves encourus par sa populatiune personne et aux moyens de l’en protéger ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Emmanuel Macron reçoit vendredi le initial ministre australien après la crise des sous-marins

Emmanuel Macron recevra vendredi le nouveau Premier ecclésiastique australien Anthony Albanese pour recettencer les recettetions entre les deux pays après cette crise provoquée par cette rupture par Canberra d'un méga traité de livraison de sous-marins français, a indiqué mercredi l'Elysée.

Plus d'articles comme celui-ci