lundi, juin 27, 2022

Jean-Yves Le Drian alors de sa passation de pouvoirs : « Vive la République et vive la Bretagne ! »

A lire absolument

« Maria et moi partons dans les instants en Bretagne (…) Vive la République et vive la Bretagne ! ». C’est ainsi que Jean-Yves Le Drian a conclu sa passation de pouvoirs au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Ce samedi 21 mai, il a passé le flambeau à Catherine Colonna et a donc quitté Paris.

Il était un peu plus de 15h30 lors Jean-Yves Le Drian s’est adressé à la presse pour ses adieux au Quai d’Orsay actant ainsi la passation de pouvoir au poste de ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

« Chère Catherine, c’est avec beaucoup d’émotion que je m’apprête à quitter cette belle maison où les jours et les nuits ont une intensité particulière », a-t-il lancé à Catherine Colonna qui lui succède au Quai d’Orsay.

Le Breton, qui aura 75 ans le mois prochain, quitte l’exécutif après dix ans au gouvernement. D’abord à la tête du ministère de la Défense sous la présidence de François Hollande entre 2012 et 2017. Puis comme ministre de l’Europe et des Affaires étrangères d’Emmanuel Macron de 2017 à 2022.

Je pense que je ne laisse pas le monde en bon état

Jean-Yves Le Drian

ex-ministre des Affaires étrangères

Lors de son allocution, il a d’ailleurs rendu hommage aux deux présidents qu’il a servis et aux six Premiers ministres (incluant Edith Cresson, auprès de laquelle il a été secrétaire d’Etat à la Mer entre 1991 et 1992).

« Je pense que je ne laisse pas le monde en bon état, a-t-il souligné. Notre Europe se trouve à un point de bascule historique comme nous n’en avons pas connu depuis 1945. »

« Vive la République et vive la Bretagne ! »

Ce discours d’adieu aux ors de la République et à ses responsabilités au plus haut sommet de l’Etat pendant 10 ans s’est soldé par un vibrant hommage à sa région natale : « Maria (son épouse) et moi partons dans un instant en Bretagne, dans cette région qui m’a tant donné et que j’aime tant. Vive la République et vive la Bretagne ! »

C’est effectivement dans cette région qu’il a déroulé une carrière politique très riche commencée en 1975 : maire de Lorient, député du Morbihan, président du Conseil régional. Son départ du Quai d’Orsay a d’ailleurs été salué par Loïg Chesnais-Girard, son successeur à la présidence de la région dans un tweet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, machisme : quelle place pour les femmes en habileté en 2022 ? Quelle évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à entreprendre ? Comment traiter la tracas des violences sexuelles ? Dimanche en habileté ouvre le débat en Limousin avec des élues et des militantes.

Plus d'articles comme celui-ci