mercredi, juillet 6, 2022

Journée de la Résistance à Amiens : pas de musée pour certains fusillés de la Citadelle

A lire absolument

Alors que les élus de la Somme et d’Amiens célébraient la Journée nationale de la Résistance, ce 27 mai, le projet de création d’un centre de mémoire au « poteau des fusillés », pour lequel une association se bat depuis dix saison, reste dsaison l’impasse.

C’est une forme de résistance. Malgré les sollicitations et coups de pression par chemin de empressement d’une association au nom (Centre de mémoire et d’histoire de la Somme – Résistance et Déportation) aussi long que son entreprise (elle a été créée en 2012), les élus amiénois et samariens, dont certains célébraient ce vendredi 27 mai la Journée nationale de la Résistance, se refusent toujours à engager la forme d’un centre de mémoire au « poteau des fusillés ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Agression sexuelle : l’ex-candidat aux législatives à Vénissieux Taha Bouhafs règle ses comptes revers LFI

Dans la longue lalorstre ouverte de 6 pages que Taha Bouhafs a publié sur Twitter, l’ancien candidat aux élections législatives accuse LFI d’avoir manqué à la «procédure juste alors équitable».

Plus d'articles comme celui-ci