samedi, juin 25, 2022

JuVaughn Harrison se qualifie pour les finales de la longueur et de la hauteur

A lire absolument

Les jours passent et la température ne cesse de monter au Hayward Field d’Eugene (Oregon). Plus de 35 degrés ce vendredi, marqué notamment par les 20 »04 du prodige Erriyon Knighton (17 ans), meilleur temps de séries du 200 m.

Les qualifications de la longueur ont vu Jarrion Lawson réussir la meilleure performance du jour avec 8,12 m (+ 3,2 m/s) alors que le récent champion NCAA JuVaughn Harrison se hisse aussi en finale (8,06 m, + 0,4 m/s), au contraire de Will Claye, 24e et dernier avec 7,18 m (+ 0,7). Harrison avait une journée très copieuse puisque celui qui brille aussi à la hauteur était engagé une heure et demie plus tard dans son deuxième concours. Après un petit somme à l’ombre pour trouver un peu de fraîcheur malgré les 35 degrés transformant le Hayward Field en fournaise, l’étudiant à LSU (22 ans) a aussi rempli son contrat en franchissant 2,19 m dès son premier essai, après une impasse à 2,14 m. Il fait donc partie des finalistes dans « ses » deux épreuves, et peut réussir une performance inédite en décrochant son billet pour Tokyo en longueur comme en hauteur.

« Finalement je n’ai fait que trois sauts aujourd’hui (deux en longueur dont un mordu, un en hauteur) notait Harrison. Dimanche (jour des deux finales), ça devrait être fun ! Ce ne sera pas la première fois que je dispute deux épreuves le même jour, je ferai juste en sorte d’appliquer ce que me demande mon coach. La chaleur (plus de 40 degrés sont attendus dimanche à Eugene) ? J’adore ça, j’en ai l’habitude même en compétition. Me qualifier pour la longueur et la hauteur aux JO, ce serait mon plus grand accomplissement. Et si je gagne les deux épreuves aux JO, un plus grand accomplissement encore ! Mais prenons les choses étape par étape. »

200 m : Prandini et Thomas ont rendez-vous

Les demi-finales du 200 m femmes ont permis à Jenna Prandini d’établir un nouveau record personnel (21 »99, + 0,3 m/s) en devançant Allyson Felix (22 »20), qui se qualifie donc depuis son couloir 9 pour sa deuxième finale de la semaine après celle du 400 m, dont elle avait pris la deuxième place, lui offrant la certitude de disputer au Japon ses cinquièmes JO à 35 ans. Dans l’autre demi-finale, Gabby Thomas a confirmé sa très bonne forme. Après ses 21 »98 jeudi en série, la longiligne étudiante en épidémiologie a cette fois gagné en 21 »94 (+ 1,8 m/s) et livrera sans doute un beau duel à Prandini en finale.

Le 3 000 m steeple hommes a été remporté par Hillary Bor (8’21 »34) devant Benard Keter (8’21 »81) et Mason Ferlic (8’22 »05). Au disque hommes, victoire de Mason Finley avec 63,07 m. Le médaillé de bronze des Mondiaux 2017 a pris le meilleur sur Reggie Jagers (62,61 m) et Sam Mattis (62,51 m).

Impressionnante Athing Mu sur 800 m

En demi-finales du 800 m, la très prometteuse Athing Mu (19 ans) a encore fait forte impression en s’imposant en 1’59 »31 sans jamais paraître stressée par l’événement. Dans l’autre demi-finale, la médaillée de bronze des Mondiaux 2017 et 2019 Ajee’ Wilson s’est imposée en 1’59 »49 sans dégager le même sentiment d’aisance.

Tout aussi impressionnant que Mu, Rai Benjamin a tranquillement géré sa demi-finale du 400 m haies, commencée sur un tempo très muscle et bouclée en 48 »61 en terminant par un petit jogging dans les cinquante derniers mètres.

Des starting-blocks trop sensibles

Au premier tour du 400 m haies femmes, des problèmes techniques (sensibilité trop forte des starting-blocks) ont retardé le depart de la série de Sydney McLaughlin. Mais la vice-championne du monde de Doha a paru en total contrôle, s’imposant en 54 »07 après 98 centièmes d’avance sur Nnenya Hailey. La championne et recordwoman du monde Dalilah Muhammad a été tout aussi tranquille dans sa série, remportée en 55 »51 avec près d’une seconde et demie de marge.

Le premier tour du 110 m haies a été survolé par le champion du monde Grant Holloway (13 »11, + 0,7 m/s), impressionnant vainqueur de sa série avec le…4e temps mondial de l’année ! Les engagés de la 4e série ont eu bien du mérite pour boucler leur course après des problèmes techniques pour le starter rappelant trois fois les athlètes puis un faux départ.

Au javelot, la récente recordwoman des Etats-Unis (66,82 m) Maggie Malone a dominé sans surprise le concours de qualification avec un jet à 59,62 m, devant Kara Winger (58,78 m) et Ariana Ince (57,72 m).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

La députée vers l’Isère Cyrielle Chatelain nommée coprésiversnte du groupe écologiste à l’Assemblée nationale

un jeudi 23 juin sont nommés les présidents de groupe au Palais Bourbon. C'est la tradition dans les écologistes, paire coprésidents ont été désignés. Cyrielle Chatelain députée EELV/Nupes de la 2e circonscription de l'Isère et Julien Bayou.

Plus d'articles comme celui-ci