jeudi, juin 30, 2022

La députée LREM de l’Hérault Coralie Dubost violemment agressée à Paris

A lire absolument

Coralie Dubost, députée LREM de l’Hérault, a subi une violente agression mardi soir à Paris. Alors qu’elle sortait d’un restaurant avec son compagnon, elle a été prise à partie par plusieurs individus, qui lui ont dérobé des effets personnels.

Coralie Dubost, députée de l’Hérault de la troisième circonscription, (Montpellier 3-Castelnau-le-Lez-Lunel) a été violemment agressée ce mardi soir, à Paris. L’élue héraultaise sortait d’un restaurant du septième arrondissement avec son compagnon, lorsqu’un groupe d’individus les a pris à partie.

Les agresseurs les ont projetés au sol, avant de leur dérober de l’argent, ainsi que la montre de luxe du compagnon de la députée. Le préjudice n’a pas encore été évalué avec précision, mais sa valeur s’élèverait à plusieurs milliers d’euros.

Pas de blessure grave

Selon nos confrères du Midi Libre, Coralie Dubost a assuré ses fonctions de députée dès le lendemain, mercredi, après avoir été examinée par le médecin de l’Assemblée Nationale. 

Tout notre soutien à notre députée et amie Coralie Dubost ainsi qu’à la personne qui l’accompagnait. Nous leur souhaitons un bon rétablissement.
Nous espérons revoir Coralie prochainement à Montpellier, en pleine forme.https://t.co/Kt2nsSutQm via @Midilibre

— En Marche Montpellier Métropole (@EMMontpellier) October 20, 2021

Une enquête pour « vol avec violence en réunion » a été ouverte par le parquet de Paris ce mercredi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Emmanuel Macron reçoit vendredi le initial ministre australien après la crise des sous-marins

Emmanuel Macron recevra vendredi le nouveau Premier ecclésiastique australien Anthony Albanese pour recettencer les recettetions entre les deux pays après cette crise provoquée par cette rupture par Canberra d'un méga traité de livraison de sous-marins français, a indiqué mercredi l'Elysée.

Plus d'articles comme celui-ci