samedi, juin 25, 2022

la Lozère, une des destinations préférées des Français pour des vacances au vert

A lire absolument

Cet été, 85% des Français partent dans l’Hexagone. Et plébiscitent les séjours au grand air. L’Occitanie est sur le podium des régions les plus prisées.Et parmi les départements gagnants, la Lozère connaît une forte hausse de réservations.

Une location, dans l’arrière-pays avec piscine ou proche d’une rivière. Et des activités à partager en famille ou entre amis. Voilà la demande que les professionnels du tourisme enregistrent le plus cet été dans la région. Plus besoin de partir loin, le bonheur semble plus que jamais dans le pré. Plus de 8 Français sur 10 ont décidé de ne pas franchir les frontières, covid oblige. Même si le littoral attire toujours, selon le cabinet Protourisme les destinations vertes ont une grosse côte. La Lozère et sa faible densité de population (15 habitants au km2, la plus faible de France métropolitaine) est citée comme un spot idéal.

Des vacances au calme, sans promiscuité

Côté hébergements, les locations chez les particuliers et les gîtes sont très demandées. Stéphanie Nedelec, directrice de la plateforme qui gère les gîtes de France pour 4 départements (Hérault, Aude, Pyrénées-Orientales et Tarn) constate déjà plus de 70 % de taux d’occupation. Les chiffres ont dépassé 2019. La clientèle de proximité augmente. « C’est une clientèle familiale, qui aspire à se retrouver. Demandeuse d’isolement et de calme, qui veut éviter la promiscuité.  »

Une clientèle familiale, qui aspire à se retrouver. Demandeuse d’isolement et de calme, qui veut éviter la promiscuité

Gîtes de France

Et Lozère Résa, la centrale de réservation du comité départemental de Tourisme qui gère 800 hébergements, enregistre un boom spectaculaire. Au 4 juillet, le nombre de ventes avait bondi de 46% par rapport à juillet 2019, année de référence. Une hausse déjà amorcée dès juin avec + 5%.

« Et les demandes laissent présager un très bon mois d’août et un très bel automne », ajoute avec satisfaction le directeur Eric Debenne.

Les gentianes jaunes sont en fleurs en ce moment sur le Mont-Lozère ?? et nous offrent un spectacle incroyable ??#lozere #lozeretourisme #montlozere #gentiane #fleurs
? Lozère [email protected] pic.twitter.com/QxRipXO0oh

— Lozère Tourisme (@lozeretourisme) July 4, 2021 Luxe ou simplicité pour les hébergements

Les réservations concernent toutes les gammes de biens, des plus simples aux plus luxueux. Des produits hauts de gamme, type belles maisons louées 4000 euros à la quinzaine, sont partis sans problème cette saison.

La première quinzaine d’août est complète. Tout trouve preneur, du 2 au 5 épis.

Stéphanie Nédelec, directrice d’une centrale de réservations Gîtes de France

Vacances à rallonge et budget conséquent, c’est aussi ce qu’observe Didier Arino du cabinet de conseil Protourisme avec « une durée de séjours plus longue, de 12 jours contre 10 les années précédentes ». Les Français se disent prêts à dépenser en moyenne 1500 euros.

Mais attention : en contrepartie, ils veulent des garanties et la possibilité d’annuler en cas d’aléas. « Le téléphone sonne beaucoup et nous avons énormément de demandes de renseignements. Ils ont besoin d’être rassurés », note Stéphanie Nédelec.

Les activités de l’été ? Rando et canoé-kayak

Une fois sur place, ces touristes en quête de nature sont très demandeurs d’activités. Fabienne Barrère-Ellul, directrice de l’Office de Tourisme Saint-Guilhem le Désert-Vallée de l’Hérault. « Le canoé-kayak connaît une demande exponentielle ! Nous avons aussi travaillé à la mise en place d’ateliers type poterie à faire avec les enfants, de marchés de producteurs. L’oenotourisme ou la randonnée font aussi recette. »  

Il y a un vrai intérêt pour le slow tourisme, ce tourisme différent où l’on prend le temps à travers des activités douces pour l’environnement.

La saison du succès pour l’Occitanie

Une aubaine pour la région Occitanie qui mise sur cette image de tourisme durable et de destination  dépaysante, à travers son offre des « Fabuleux voyages ».

Idem pour le département de la Lozère. « Grand air, grands espaces, c’est notre ADN, décrypte Eric Debenne. Depuis l’an dernier, nous sommes le département que les gens redécouvrent. » Et le Comité départemental du tourisme a eu le nez creux. En février dernier, dans un contexte morose, il a investi les quais du métro et du RER parisien avec une affiche et un message rafraîchissant : « la Lozère vous offre cet instant d’évasion « . En quelques jours, la Maison de la Lozère à Paris a vu affluer toute une nouvelle clientèle séduite pour les vacances.

Pas besoin d’aller très loin pour être dépaysé !

Eric Debenne, directeur Comité Départemental de Tourisme Lozère

Mais ces territoires doivent aussi gérer ce nouvel engouement. Non sans quelques inquiétudes, comme du côté de Saint-Guilhem et du Pont du diable dans l’Hérault, sites hautement fréquentés. « Nous travaillons sur des chartes de bonne conduite, que nous essayons d’insuffler à nos visiteurs. Derrière, il faut gérer les problèmes d’embouteillages, de parkings saturés, de déchets, d’incivilités..  mais avec nos équipes, on est prêts !, assure Sylvie Barrère-Ellul.

Cette saison 2021 est un peu la revanche du tourisme rural sur celui du bord de mer. La promesse de vacances tranquilles pour un grand nombre de Français.  Le vert sera incontestablement la couleur de l’été.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

La députée vers l’Isère Cyrielle Chatelain nommée coprésiversnte du groupe écologiste à l’Assemblée nationale

un jeudi 23 juin sont nommés les présidents de groupe au Palais Bourbon. C'est la tradition dans les écologistes, paire coprésidents ont été désignés. Cyrielle Chatelain députée EELV/Nupes de la 2e circonscription de l'Isère et Julien Bayou.

Plus d'articles comme celui-ci