dimanche, août 14, 2022

l’accueil républicain entre Robert Ménard et Emmanuel Macron

A lire absolument

Ce sont deux adversaires politiques. « Mais quand l’Etat fait quelque chose de bien, je le dis, » assure Robert Ménard, le maire de Béziers et soutien de Marine Le Pen. Les deux hommes ont pu converser ce mardi lors de la visite de l’usine Genvia, spécialisée dans la fabrication d’hydrogène décarboné.

Lors qu’un Ministre se déplace et encore plus un Président de la République, il est d’usage qu’il soit accueilli par le maire. On appelle cela l’accueil républicain.

A Béziers, la tradition a été respectée à quelques mois de l’élection présidentielle. Malgré leurs divergences politiques. « Mais quand l’Etat fait quelque chose de bien, je le dis, » assure Robert Ménard, le maire de Béziers et soutien de Marine Le Pen.

« Merci d’être à Béziers, je suis ravi très sincèrement de vous recevoir dans la plus vieille ville de France, une ville ouvrière,  » a lancé Robert Ménard à Emmanuel Macron.

-Et qui a tenu. Comment va la ville ? (E. Macron)

Vous nous aidez beaucoup, vous ne mégotez pas sur les aides.

Robert Ménard à Emmanuel Macron

-Là, c’est la chance de notre vie. Vous nous aidez beaucoup, vous ne mégotez pas sur les aides. On a un grand passé de ville ouvrière, on pensait qu’on avait une espèce de boulet à notre pied. On a un savoir faire. C’est pour cela que Schlumberger nous a choisi. Maintenant, on a besoin de vous pour la suite. Ils ont besoin de terrain. On a besoin que vous soyez là. (R. Ménard)

-Ici, il y a de très bons chercheurs. (E. Macron)

-On a de la chance » (R. Ménard)

L’entreprise Genvia que visite le président de la République a été créée en
mars 2021, issue du groupe Schlumberger, en coentreprise avec le Commissariat à
l’Énergie Atomique (CEA).

Elle développe une ligne de production pilote issue de la recherche française
sur laquelle les pouvoirs publics misent pour que la France devienne un acteur
majeur de la production d’hydrogène. L’objectif est de lancer en 2024 la construction d’une « gigafactory », ou méga-usine, de production d’ électrolyseurs qui emploierait à terme quelque 500 personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Démission de la députée MoDem Anne Grignon, élue à cause la deuxième circonscription des Yvelines

La députée MoDem Anne Grignon, élue dans la deuxième circonscription des Yvelines, a annoncé vendredi sa démission. Ses adversaires politiques ont déposé un recours vers fredonnement élection. Les Yvelinois devront retourner aux sépulcres.

Plus d'articles comme celui-ci