samedi, mai 28, 2022

L’Asvel domine Nanterre en Betclic Élite

A lire absolument

À la peine en Euroligue – quatre défaites lors de ses cinq derniers matches -, performant en Championnat – quatre succès de rang. Villeurbanne préférerait sans doute que la statistique et la dynamique soient inverses, et pouvoir continuer à rêver au top 8 de l’élite européenne. Mais en cette période où il faut faire le dos rond, avec une infirmerie qui affiche toujours complet – Lighty, Diot, Howard, Morgan… -, les hommes de TJ Parker accueillent chaque bouffée d’oxygène avec soulagement.

Victor Wembanyama, la pépite de l’Asvel formée à Nanterre, lui aussi sur le flanc, a ainsi vécu son retour au bercail, salué par une standing-ovation et une émouvante vidéo hommage, depuis le banc de touche, enchaînant les selfies avec les supporters qui parvenaient à l’approcher.

Après leur revers sec à Barcelone (71-84), première étape d’un road-trip de quatre matches -Nanterre, Fenerbahçe et Efes Istanbul la semaine prochaine -, le visage sérieux affiché à Nanterre samedi soir dans le cadre de la 18e journée de Betclic Élite a permis de vivre une soirée plutôt maîtrisée (80-74) au palais des sports Maurice-Thorez.

Bien aidés par la passivité défensive, en première mi-temps, de locaux qui voient leur série de quatre succès s’interrompre, les Villeurbannais pénétraient à l’envi dans la raquette nanterrienne, cherchant et trouvant les mains haut perchées de leur géant Youssoupha Fall (2,21 m).

Nanterre ne trouvait pas la solution face à la présence et la dissuasion du champion de France 2018 avec Le Mans. Fall totalisait déjà 14 points et 7 rebonds à la pause (20 et 11, plus 2 contres au final, soit 30 d’évaluation, à 4 unités de son record en Championnat), tout en perturbant le meilleur joueur à l’évaluation du Championnat, Chris Horton (12 points 10 rebonds). Il était bien secondé par le capitaine Charles Kahudi, saignant (14 points). De quoi compter 13 points d’avance à la pause (46-33).

« On a commencé notre match trop tard, constatait Pascal Donnadieu, le coach des locaux. On a été trop permissifs en début de match, alors que des équipes comme ça, il faut les bousculer. On a voulu stopper Jones et Okobo (2 points chacun à la pause), mais cela leur a ouvert d’autres opportunités. Ce manque d’agressivité nous a coûté cher. Après, il ne faut pas tout jeter, on reste sur une bonne dynamique. »

Nanterre, grâce à une défense resserrée au retour des vestiaires, les poignets de Thomas Wimbush (13 points) et Adam Mokoka (12 points, 6 rebonds, 5 fautes provoquées), ainsi qu’un coup de chaud de Bastien Pinault (9 points), recollait à 2 points à 5 minutes du buzzer (64-66). Mais une nouvelle grosse séquence de Fall – un hook, un contre, puis un dunk en contre-attaque, le tout en 30 secondes -, suivie de deux banderilles de Marcos Knight (16 points) ont mis fin au suspens. Nanterre regrettera son manque de rigueur (16 balles perdues) et sa maladresse longue distance (6/23 à 3 points).

Ce quatrième succès de suite permet au club de Tony Parker de s’accrocher à la troisième place (11-6, à égalité avec Le Mans), derrière le duo Boulogne-Levallois (13-3) – Monaco (11-5), qui s’affrontent dimanche en Principauté (17 heures sur beIN Sports). Nanterre, qui évoluait sans Lucas Dussoulier (fracture d’un métacarpe), élément essentiel de sa série de victoires, a manqué l’occasion de passer devant son bourreau du soir et reste 7e ex aequo (9-7).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Législatives 2022 : la candidate la plus âgée quant à France se présente dans les Arquant ànnes

Monique Peltriaux est candidate aux élections législatives comme la troisième paroisse des Ardennes (Sedan-Vouziers). À 92 ans, cette Ardennaise est la candidate la plus âgée de France.

Plus d'articles comme celui-ci