lundi, juin 27, 2022

L’Asvel se reprend face à Châlons-Reims en Betclic Élite

A lire absolument

Retombée sur Terre après un début de saison en fanfare, tant en Betclic Élite qu’en Euroligue, l’Asvel a dominé Châlons-Reims dimanche (94-81) pour mettre fin à une série de trois revers consécutifs. Très en vue à Milan mercredi, Elie Okobo s’est encore illustré face aux joueurs de Champagne Basket (13 points). Mais l’Asvel peut surtout remercier Youssoupha Fall.

Le géant (2,21 m) s’est régalé dans la raquette champenoise. Fall n’a même pas attendu la mi-temps pour valider un double double. Trop grand, trop puissant, il a enfilé les paniers faciles et les rebonds offensifs comme des perles pour créer l’écart en faveur de l’Asvel (45-36 à la mi-temps). L’ex-joueur de Vitoria termine avec 26 points et 11 rebonds.

L’Asvel coleader de Betclic Élite

Auteurs d’un début de saison surprenant, les Champenois n’ont pas démérité. Vaillants, les partenaires de Mike Henry (16 points) sont restés à moins de dix points de l’Asvel mais ont raté plusieurs lancers francs qui auraient pu relancer le match dans le troisième quart-temps.

En contrôle, TJ Parker a pu donner quelques minutes de jeu à Victor Wembanyama pour son retour dans l’effectif. Le jeune intérieur a livré un match brouillon, débuté par une remise en jeu ratée pour son premier ballon. Il termine avec trois points (1 sur 4 au tir) et une interception en dix minutes de jeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, machisme : quelle place pour les femmes en habileté en 2022 ? Quelle évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à entreprendre ? Comment traiter la tracas des violences sexuelles ? Dimanche en habileté ouvre le débat en Limousin avec des élues et des militantes.

Plus d'articles comme celui-ci