lundi, juin 27, 2022

Le jeune Erriyon Knighton (17 ans) signe le meilleur temps des séries du 200 m en 20 »04

A lire absolument

Le premier tour du 200 m hommes a commencé par une sensation. Le champion du monde de la discipline Noah Lyles (2e, 20 »19) et Fred Kerley (3e, 20 »41) ont en effet dû laisser la victoire dans leur série au prodige de 17 ans Erriyon Knighton, qui s’est imposé en 20 »04 (-0,2 m/s) en coupant son effort dans les derniers mètres ! Nouveau record personnel pour le Floridien, qui avait rayé des tablettes Usain Bolt fin mai en signant un chrono de 20 »11, nouveau record du monde cadets.

Pro depuis le début de l’année, Knighton rêvait de foot US il y a quelques années encore mais son destin a changé de surface. S’il se qualifie pour les JO de Tokyo, il deviendrait le plus jeune athlète masculin américain à le faire depuis Jim Ryun en 1964. Ses 20 »04 constituent un nouveau record « lycéen » américain, détenu jusqu’ici par… Noah Lyles en 20 »09, réalisé lors des Trials 2016.

« C’était une bonne course, a expliqué Knighton. Je suis venu ici pour faire ce que j’avais à faire, je n’ai pas ressenti trop de pression. J’avais le champion du monde derrière moi donc je ne pouvais pas trop me relâcher ! Tout est un peu nouveau pour moi, chaque jour j’apprends énormément. Pour finir dans les trois premiers en finale, je pense qu’il faudra courir en 19 »8 ou 19 »7. Si j’ai la chance de le faire, je ne la laisserai pas passer. »

Par ailleurs, pas de souci pour passer en demi-finale pour les autres prétendants au podium sur 200 m que sont Kenny Bednarek et Terrance Laird.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, machisme : quelle place pour les femmes en habileté en 2022 ? Quelle évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à entreprendre ? Comment traiter la tracas des violences sexuelles ? Dimanche en habileté ouvre le débat en Limousin avec des élues et des militantes.

Plus d'articles comme celui-ci