mercredi, juin 29, 2022

le joyau du Jura joue la carte de l’humour pour protéger le site naturel de l’afflux des touristes

A lire absolument

Aux Planches près d’Arbois dans le Jura, les visiteurs sont de plus en nombreux chaque été à venir profiter de la fraîcheur des cascades et de la curiosité géologique des bassins de tufs. La communauté de communes vient d’éditer un guide qui surprendra le visiteur.

C’est un petit coin de paradis, encore plus quand la pluie nourrit le jet des cascades. Un spectacle qui, dans ce petit village de 92 habitants, attire jusqu’à 1000 personnes par jour, au plus fort de la saison. Trop pour un site naturel, parfois malmené par les visiteurs. “La plupart des gens font du mal au site sans le savoir, ce n’est pas intentionnel. Quand on arrive devant un site aussi majestueux que la cascade, on a forcément envie d’y mettre les pieds dans l’eau, on a envie d’en faire le tour par des chemins détournés, de s’asseoir, d’y pique-niquer… tout cela au final ce sont des gestes répétés qui finissent par abîmer le site” explique Philippe Markarian, directeur Coeur du Jura Tourisme ( Arbois, Poligny, Salins les Bains).

La communauté de communes Coeur du Jura et l’office du tourisme viennent d’éditer ce guide au tonalités des comics américains des années 50. On y découvre tout ce qu’il ne faut surtout pas faire aux cascades des tufs. Comme se prendre en selfie, c’est beauf, ou marcher dans l’eau. Le graphisme est signé Raphaël Baud, il a mis en image le personnage du tire-bigot, “c’est un petit gnome, petit elfe chargé de protéger la cascade ». Dans la plaquette, le tire-bigot, prend des airs de Tarzan en slip vert. “Les images qui disent le contraire de ce qu’il faut faire, ce sont des propos assez efficaces” estime le graphiste ravi d’avoir pu dessiner cette plaquette, bien loin du ton des classiques documents officiels invitant à protéger l’environnement.

La plaquette sera postée sur les réseaux sociaux et distribuée dans les offices de tourisme du Jura.

Parkings, navette et sensibilisation

Pour réduire l’impact de la fréquentation touristique, d’autres actions ont été menées pour protéger la cascade alimentée par la Cuisance. Elle prend sa source au coeur de la reculée des Planches et ressurgit ici par de nombreuses cavités, creusées dans le tuf, une roche calcaire d’origine sédimentaire.

La préfecture du Jura a pris un arrêté en mars 2021 pour protéger l’habitat naturel. Les chiens par exemple doivent y être tenus en laisse, il est interdit de rentrer dans l’eau.

En complément du tout petit parking de l’église des Planches-près-d’Arbois, un parking est désormais accessible aux visiteurs à 10 minutes de marche des cascades. Une navette expérimentale et payante sera mise en place du 29 juillet au 22 août. Elle reliera le centre d’Arbois au village des Planches. Des animateurs sillonneront également le site des cascades pour passer les messages de prévention. Chut, vous risquez bien de tomber nez à nez avec le tire-bigot !

Le maire des Planches-près-d’Arbois a vu la fréquentation de son site naturel augmenter au fil des ans. “Ici le tourisme, c’est tous les weekends de l’année, les vacances scolaires et l’été, et le site supporte mal cela, il y a des dégradations des sentiers, du tuf, la flore, et la faune dérangée” explique François Perrin. “Il y a en avait assez des panneaux d’interdiction qui ne servent à rien, on s’est dit que prendre les choses par le côté humoristique pourrait faire du bien” ajoute l’élu, pour qui il n’est pas question d’interdire à terme l’accès au site. Il mise sur la pédagogie et le respect envers la nature.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Basket – Betclic Élite – Limoges engage l’intérieur américain Desi Rodriguez

Après cette signature du meneur Bryce Jones, Limoges tient sa deuxième recrue estivale : l'intérieur américain Desi Rodriguez (1,96m, 26 ans).

Plus d'articles comme celui-ci