lundi, juin 27, 2022

le président sortant Jean-François Galliard ne se présente pas à sa propre succession

A lire absolument

Fin du duel entre Arnaud Viala (LR) et Jean-François Galliard (UDI) qui a préféré prendre les devants et annoncé se retirer du combat. Il n’est pas candidat à sa propre succession à la présidence du département de l’Aveyron. Le vote de ce troisième tour des élections a lieu jeudi 1er juillet 2021.

L’Aveyron est le seul département d’Occitanie dirigé par la droite depuis 1949. Mais la dernière campagne pour les élections départementales a viré au duel entre le centriste Jean-François Galliard (UDI) président sortant, élu en 2017, et le député républicain Arnaud Viala (LR) qui brigue la présidence du Conseil départemental.

À ce sujet, la rédaction vous recommande

Jean-François Galliard a bataillé jusqu’au bout pour garder la majorité départementale. Mais son concurrent est parvenu à rallier 14 cantons sur 23 à sa cause. N’ayant plus la majorité derrière lui, le président sortant a donc décidé de se retirer avant le vote qui aura lieu le jeudi 1er juillet au matin en Aveyron. Il ne se présente pas à sa propre succession et renonce donc à son fauteuil de président.

Jean-François Gaillard se dit « serein après avoir pris la décision de se retirer » avant le troisième tour des élections qui se tiendra jeudi 1er juillet.

© Luc Tazelmati / FTV

« J’accepte les résultats mais je désapprouve la méthode employée pour les atteindre » a t-il confié, faisant allusion au mouvement « Aveyron pour tous » créé au sein même de la majorité départementale par le député Arnaud Viala. Ce dernier a rassemblé autour de lui certains des fidèles de longue date du président sortant.

L’élu de 73 ans a indiqué qu’il ne « votera pas pour son concurrent et qu’il s’abstiendra », ajoutant qu’il souhaite « travailler, avec son binôme Karine Orcel, pour son canton (Millau 2) et pour l’Aveyron. » Il a ajouté qu’il était « serein car il avait pris sa décision ».

Sans concurrent sur son canton (Raspes et Lévézou), Arnaud Viala était déjà sûr d’occuper son futur siège mais ne cachait pas son ambition plus grande de présider le département de l’Aveyron. En 2008, les élus de la majorité départementale lui avaient préféré Jean-Claude Luche.

Arnaud Viala devrait remporter largement la présidence du Département, ce jeudi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, machisme : quelle place pour les femmes en habileté en 2022 ? Quelle évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à entreprendre ? Comment traiter la tracas des violences sexuelles ? Dimanche en habileté ouvre le débat en Limousin avec des élues et des militantes.

Plus d'articles comme celui-ci