lundi, juin 27, 2022

les lacs de l’Aveyron font le plein de touristes

A lire absolument

Nature, authenticité, calme. En ce début d’été, les touristes sont nombreux à venir profiter des lacs de l’Aveyron. Et la crise sanitaire a renforcé cet engouement.

Dans la région du Lévezou, c’est un peu la mer à la campagne ! Ce petit coin de l’Aveyron est connu pour ces nombreux points de baignades. Et depuis quelques années, de plus en plus de touristes français et étrangers viennent profiter de son calme. 

En ce début juillet, les premiers touristes ont déjà posé leurs serviettes autour du lac de Pareloup, le plus grand de l’Aveyron et le 5ème plus grand lac artificiel de France. Il s’étend sur 12OO hectares.

Plus calme que la Méditerranée

Les familles apprécient l’endroit qu’elles considèrent comme beaucoup plus calme et plus authentique que les plages bondées de la côte méditerranéenne. 

Ici on a aussi le bruit des vagues, les coups de soleil mais pas les méduses !

Pour attirer les touristes et les faire revenir d’une année sur l’autre, l’office de tourisme propose un grand nombre d’activités : baignade, jeux nautiques, jetski, pêche, navigation. 

L’effet covid

La tendance s’est accentuée avec la crise sanitaire. Le covid a eu un effet bénéfique sur la fréquentation. Pour ce mois de juillet, 90% des gites, campings et locations sont réservés. Les restaurants font le plein. Les professionnels sont satisfaits.

Les autres étendues d’eau du Lévezou profitent aussi de ce succès comme le lac de Pont de Salars et le lac de Villefranche-de-Panat. En 2020, l’Aveyron a enregistré 11 millions de nuitées. Un record qui pourrait être dépassé en 2021. 

Pour voir le reportage de France 3 Occitanie : cliquez ici.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, machisme : quelle place pour les femmes en habileté en 2022 ? Quelle évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à entreprendre ? Comment traiter la tracas des violences sexuelles ? Dimanche en habileté ouvre le débat en Limousin avec des élues et des militantes.

Plus d'articles comme celui-ci