mardi, juillet 5, 2022

les messages vocaux envoyés par Christian Estrosi aux Niçois pour appeler à voter Muselier font réagir

A lire absolument

Vendredi 25 juin, 17h23, un appel manqué suivi d’un message vocal, le numéro, celui de la permanence de Christian Estrosi. A l’écoute de ce message, c’est directement la voix de l’édile au téléphone qui incite à voter pour Renaud Muselier au second tour des élections régionales. 

Entendre la voix de son maire sur sa messagerie vocale lorsque l’on habite la 5ème ville de France, voici quelque chose de peu habituel. Ce vendredi 25 juin, voici ce qu’ont reçu les Niçois : 

Bonjour, c’est votre maire Christian Estrosi. La région nous a toujours soutenu sur nos investissements tels que la ligne 2 du tramway, la coulée verte, les principaux équipements de nos quartiers, la gestion de la crise sanitaire, la grande campagne de vaccination que j’ai conduite et qui se poursuit. Nous devons éviter les conséquences d’une crise économique et sociale et la région ne doit pas tomber entre les mains du Rassemblement national. Dimanche, mobilisez-vous pour mes candidats aux élections départementales et la liste aux régionales avec Renaud Muselier, je vous assure de toute ma fidélité.

Message vocal de Christian Estrosi.

Légal ? Oui mais …

La pratique s’est développée en politique en 2020 avec les élections municipales. C’était la liste Nice écologie menée alors par Jean-Marc Governatori qui avait semé le trouble avec un sms.

Si vous avez reçu ce message comme d’autres sms pendant les élections, c’est qu’à un moment ou un autre vous avez accepté l’utilisation de vos données sur un site internet. Si l’achat ou la location de bases de données est légale, la Commission nationale de l’informatique et des libertés – CNIL recommande, à titre de bonne pratique, de recueillir le consentement de la personne à l’utilisation de ce mode de contact dans le cadre d’un démarchage politique.

Ce consentement peut, par exemple, se matérialiser par une case à cocher sur le formulaire. Selon certains internautes, la recommandation n’a pas été forcément effectuée par l’équipe de campagne de Christian Estrosi.

Et soudain, Estrosi dans mon tel. Va falloir revoir le geotargeting les amish. Je suis pas à Paris ? #Regionale2021 #marketingtips pic.twitter.com/yMuxRKz7Vw

— Sarah Durieux (@Sarah__Durieux) June 25, 2021

Heu comment dire ?????le Maire Estrosi laisse un message sur mon tél , donc je suppose qu’il a celui aussi des autres habitants de Nice. Je tiens à vous dire que je n’ai toujours pas un logement social vers d’angely… ça fait 10 ans que j’[email protected] .

— ??? ?? (@BCoquillage08) June 25, 2021

De son côté, l’antenne de Nice de la Ligue des droits de l’Homme a également réagit sur les réseaux sociaux : 

Et comment un élu peut-il se procurer les 06 des citoyens qui ne sont inscrits à aucune activité de la mairie ? #bloctel @actualites_nrv @Nice_Matin @F3cotedazur https://t.co/YjF2JKWASp

— LDH NICE (@liguenice) June 25, 2021

Nous avons contacté le service de presse de la campagne, il nous est précisé que cette démarche se fait « dans le cadre de la campagne des élections régionales. Payée par le compte de campagne de Renaud Muselier » nous dit-on.

Les fichiers ont été loués, plus qu’à enregistrer le message, l’entreprise se charge d’envoyer les messages aux données qui leur appartient. 

Un mode de communication qui se développe, même dans l’opposition on comprend le geste de Christian Estrosi : »Personnellement je ne l’aurais pas fait, mais l’heure est grave pour ces élections »  commente Xavier Garcia, premier secrétaire PS dans les Alpes-Maritimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

après-coup : Dominique Faure, députée de la 10e circonscription de Haute-Garonne, nommée secrétaire d’Etat chargée de la ruralité

Nomination surprise donc du remaniement du régime d'Élisabeth Borne. Lundi 4 juillet, une maire de Saint-Orens-de-Gameville (Haute-Garonne) et députée de une 10e circonscription a été désignée secrétaire d'Etat chargée de une ruralité.

Plus d'articles comme celui-ci