jeudi, juin 30, 2022

Marche de la colère à Cavaillon « pour la paix dans les quartiers »

A lire absolument

La cité du docteur Ayme est très agitée depuis le mois de juillet. Une guerre de territoire entre dealers sème la peur. Un jeune homme a été tué le 28 septembre, les intimidations sont fréquentes. Les habitants, très déterminés, expriment une fois encore leur sentiment d’abandon.

« On se sent complètement délaissés, » résume Clara, habitante de la cité du docteur Ayme depuis 15 ans. Et elle répètera plusieurs fois ce terme, « délaissés ».

Ces habitants subissent des coups de feu le soir ou en plein jour. Ils n’osent plus aller au parc avec leurs enfants. Des élèves ont été confinés à l’école à cause de tirs dans le quartier.

Deux policiers ont été violemment frappés pendant une interpellation. Tous les services sociaux ont quitté la cité. Pendant quelques semaines, le courrier a été distribué à l’entrée de la cité et non dans les boîtes aux lettres.

Un jeune homme de 22 ans est tué le 28 septembre. Une autre victime a été abattue le 25 avril.

Tout s’aggrave nettement depuis fin juillet. La guerre entre dealers monte crescendo. Les habitants réclament plus de sécurité. Lors de sa venue le 16 août, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin annonce des renforts de police.   

« Des CRS sont maintenant à Cavaillon. Mais ils restent au commissariat. Ils viennent chez nous vite fait, mettent quelques amendes et repartent. Ils protègent la police nationale » raconte Clara avec humour.   

Discours devant la mairie fermée

© Mariella Coste / FTV

Aujourd’hui, une centaine d’habitants a fait un tour de la ville, avec des arrêts symboliques devant la mairie ou le commissariat.

Ce sont les femmes de la cité du docteur Ayme et de la cité Saint-Martin qui organisent ce mouvement. L’association Conscience, basée à Marseille, apporte son soutien.

Ces femmes réclament une rencontre avec le maire, un député ou un sénateur. Un contact avec « un élu qui se sent concerné par la déroute d’un quartier délaissé ».   

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Emmanuel Macron reçoit vendredi le initial ministre australien après la crise des sous-marins

Emmanuel Macron recevra vendredi le nouveau Premier ecclésiastique australien Anthony Albanese pour recettencer les recettetions entre les deux pays après cette crise provoquée par cette rupture par Canberra d'un méga traité de livraison de sous-marins français, a indiqué mercredi l'Elysée.

Plus d'articles comme celui-ci