dimanche, août 14, 2022

Marine Le Pen en visite à Vesoul, à la rencontre selon elle de “la France des oubliés”

A lire absolument

La candidate du Rassemblement national pour l’élection présidentielle 2022 est en Haute-Saône ce jeudi 25 novembre. Marine Le Pen profite de la Foire agricole de la Sainte-Catherine pour aller à la rencontre des futurs électeurs.

« Je veux être la candidate de la lutte contre les fractures françaises (…) et notamment la fracture territoriale. » Avant même le début de sa visite à Vesoul, Marine Le Pen a donné le ton lors d’une interview à France Bleu Besançon. La candidate du Rassemblement national passe la journée à la Foire agricole de Sainte-Catherine, à la rencontre des Haut-Saônois. 

Durant cette journée, elle souhaite insister sur “la défense de la France des oubliés et sur l’aménagement des territoires”. Entre deux déambulations dans les rues du centre-ville de Vesoul, elle a répondu en direct aux questions de France 3 Franche-Comté. Elle insiste sur sa volonté de « relancer les territoires qui sont la richesse de la France ». Pour cela, la candidate du Rassemblement national souhaite que « l’Etat puisse préserver les services publics ». Elle prend également en exemple des infrastructures telles que le TGV ou les autoroutes, absentes du département. « L’Etat a un rôle à jouer. C’est à travers ces infrastructures que passe le développement des territoires. »

Le lieu n’est pas choisi au hasard. La Haute-Saône est un des départements français où le RN est le plus implanté. Lors du premier tour de l’élection présidentielle de 2017, Marine Le Pen était arrivée en tête avec plus de 30 % des suffrages. C’est finalement, Emmanuel Macron qui avait remporté le plus de voix lors du second tour, mais avec un écart très faible (51,71 %). 

En venant à Vesoul, à la foire de la Sainte Catherine, la candidate à la présidentielle sait qu’une partie de la population est acquise à sa cause. Contacté par France 3 Franche-Comté en début de semaine, le président du Rassemblement national pour la Haute-Saône Antoine Villedieu ne cachait pas l’électorat visé : “Marine Le Pen vient dans un département où le vote RN est très élevé. Ici, elle pourra rencontrer les agriculteurs, les ruraux, les classes populaires… « . 

Sur France Bleu Besançon, la candidate à la présidentielle a estimé que la Haute-Saône “est emblématique de cette France que les études placent, avec résignation d’ailleurs, dans la diagonale du vide ». Elle regrette que l’on « continue de se concentrer sur des grandes métropoles » et « les quartiers difficiles » et souhaite “un rééquilibrage territorial » en donnant “des objectifs économiques à ces territoires ».

Ce mercredi 24 novembre, à la veille de la venue de Marine Le Pen, le maire de Vesoul a publié un communiqué où il énumère tous les investissements mis en œuvre dans le département. Alain Chrétien, également ancien député de la 1ère circonscription de Haute-Saône, interpelle la candidate : “Non, madame Le Pen, la Haute-Saône n’est pas un territoire oublié. Elle est le symbole de cette ruralité discrète qui entreprend et qui réussit !” 

Marine Le Pen n’est pas la première candidate à venir en Franche-Comté. Alors que l’élection présidentielle se tient les 10 et 24 février 2022, Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière était à Besançon à la mi-octobre ; Anne Hidalgo, candidate PS, s’est rendue dans le Doubs et en Pays de Montbéliard ce mardi 23 novembre. Autre enjeu également : la primaire des Républicains. Xavier Bertrand et Michel Barnier sont venus au mois d’octobre. Eric Ciotti et Valérie Pécresse étaient attendus en cette fin novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Démission de la députée MoDem Anne Grignon, élue à cause la deuxième circonscription des Yvelines

La députée MoDem Anne Grignon, élue dans la deuxième circonscription des Yvelines, a annoncé vendredi sa démission. Ses adversaires politiques ont déposé un recours vers fredonnement élection. Les Yvelinois devront retourner aux sépulcres.

Plus d'articles comme celui-ci