samedi, juin 25, 2022

mer, lacs, rivières… 5 choses importantes à savoir sur la qualité des eaux de baignade

A lire absolument

Des eaux de bonne qualité en Occitanie : c’est le bilan de l’Agence Régionale de santé pour 2020. Néanmoins, sur 437 sites contrôlés régulièrement, 10 présentent une qualité insuffisante où la baignade est déconseillée ou interdite.

Des plages qui attirent toujours plus de touristes, des coins de baignades en eau douce de plus en plus prisés dès que les températures chauffent… En Occitanie, peut-on faire trempette en toute sécurité pour notre santé ? Voici 5 points importants à connaitre avant de préparer votre prochaine virée au bord de l’eau.

1/ Que contrôle l’ARS ?

L’Agence Régionale de Santé a effectué le suivi de 153 sites de baignades en mer et 284 zones de baignade en eau douce sur l’ensemble de la région.

Des analyses bactériologiques sont effectuées pour rechercher des germes qui peuvent provoquer des gastro-entérites, des dermatites ou la leptospirose (maladie infectieuse transmise par certains mammifères).

Est également surveillée la prolifération d’algues qui peuvent être toxiques pour l’homme comme les cyanobactéries.

L’ARS fait ensuite un classement à partir des résultats des quatre dernières années sur la base de critères européens.

2/ Peut-on se baigner partout en mer en Occitanie ?

Oui. D’après les résultats 2020, la qualité de l’eau est excellente sur toutes les plages du littoral. Sauf une classée bonne qualité : la plage du Faubourg à Port-Vendres dans les Pyrénées-Orientales. Donc en résumé feu vert partout !

3/ Et dans les lacs et rivières ?

Là, le bilan est plus contrasté selon les départements.

Globalement, 92% des eaux de baignade en eaux douces ont été classées d’excellente ou bonne qualité.

Mais 10 sites présentent une qualité insuffisante.

Le plus souvent, cette dégradation est liée à des problèmes d’assainissement. Les eaux usées débordent dans les rivières lors de forts orages, entrainant une contamination de germes fécaux.

Dans l’ex Languedoc-Roussillon, la qualité de l’eau est insuffisante dans 6 lieux qui se trouvent dans le Gard et en Lozère.

GARD

  • Gouffre Mourier – Lasalle
  • Le Plan d’eau – Aulas
  • Aire de loisirs – Aumessas

LOZERE

  • Site du Pont – Saint-Hilaire de Lavit
  • Camping municipal et Pont de l’Horloge – Pont-de-Montvert

Dans l’ex Midi-Pyrénées, 2 départements comptent des sites problématiques : Lot et Aveyron.

4/ Ces sites classés rouge sont-ils interdits à la baignade  ?

Et bien ça dépend !

Laurent PENA, responsable de la branche santé environnement / ARS Occitanie explique : ces points litigieux vont faire l’objet de contrôles réguliers. Si des actions sont entreprises par exemple par les collectivités pour améliorer la situation, la baignade sera possible cette saison. Sinon elle sera interdite.

5/ Comment savoir si l’eau est impropre à la baignade ?

Deux bons réflexes : avant de vous rendre sur un site, vous pouvez consulter la carte interactive baignades.sante.gouv.fr.

Et ensuite, quand vous arrivez sur place, regardez-bien les panneaux d’affichage : vous y trouverez les résultats des toutes dernières analyses pratiquées, et donc s’il y a un risque ponctuel.

Bonne baignade !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

La députée vers l’Isère Cyrielle Chatelain nommée coprésiversnte du groupe écologiste à l’Assemblée nationale

un jeudi 23 juin sont nommés les présidents de groupe au Palais Bourbon. C'est la tradition dans les écologistes, paire coprésidents ont été désignés. Cyrielle Chatelain députée EELV/Nupes de la 2e circonscription de l'Isère et Julien Bayou.

Plus d'articles comme celui-ci