mardi, août 16, 2022

Monaco se redresse contre le Bayern Munich en Euroligue

A lire absolument

Adroit puis solide, Monaco a superbement relevé la tête contre le Bayern Munich (94-71), vendredi en Euroligue, après deux lourdes défaites sur le parquet d’Olympiakos (86-65) puis en Championnat à Bourg-en-Bresse (88-63).

C’est une excellente opération face à un adversaire direct pour la qualification en play-offs, dont la Roca Team a fait son objectif majeur de la saison. Monaco remonte à la 8e place du classement, parmi les qualifiés potentiels, avec désormais deux victoires d’avance sur le Bayern (14e), qui avait atteint les play-offs la saison passée. Avec l’Asvel (6e), la France compte deux équipes dans le Top 8 à l’issue de cette neuvième journée.

Les Monégasques ont pris leur envol dès l’entame grâce à une adresse diabolique, comme lors du premier quart-temps la semaine dernière au Pirée. Mais alors qu’ils avaient été ensuite complètement muselés en Grèce, ils ont cette fois gardé la main chaude jusqu’à la pause : 80 % à 2 pts et 8/15 derrière l’arc à la mi-temps, atteinte sur le score de 55-43.

Westermann, retour fracassant

De retour de blessure, Léo Westermann a lancé le festival en claquant 8 points à 100 % dans les 3 premières minutes (8-2, 3e). Will Thomas et Danilo Andjusic ont pris le relais (13-4, 5e ; 34-21, 12e). Puis ce fut au tour de Mike James, auteur notamment d’un énorme panier primé en déséquilibre juste avant la pause (52-38, 20e).

À la reprise, les deux équipes haussaient leur niveau d’agressivité en défense. Mais l’entraîneur du Bayern, Andrea Trinchieri, se désespérait de voir ses hommes concéder « des milliers de balles perdues stupides » : 20 au total, contre seulement 9 pour les Monégasques, qui après un petit relâchement (64-55, 26e), poursuivaient leur marche en avant (70-55, 29e). L’ailier munichois Darrun Hilliard, quatrième marqueur de l’Euroligue, était totalement à côté de ses baskets : seulement 5 points et 6 balles perdues. Seuls Vladimir Lucic (15 pts, 5 rbds) et Othello Hunter (14 pts) surnageaient.

« Oui, on a vraiment l’équipe pour aller en play-offs

Dwayne Bacon, ailier de Monaco

Côté monégasque, Donta Hall faisait le ménage à l’intérieur (7 pts, 8 rbds, 2 ctres). En une poignée de secondes, le phénomène de Luverne (Alabama) enchaînait un contre, un rebond offensif et un dunk (74-60, 33e). Au shoot, ses coéquipiers se régalaient à tour de rôle, avec cinq joueurs entre 13 et 18 points (Mike James, Dwayne Bacon, Danilo Andjusic, Léo Westermann et Will Thomas).

« Oui, on a vraiment l’équipe pour aller en play-offs, lançait Bacon au micro d’Euroleague TV. Il faut juste continuer sur cette voie, à la maison comme à l’extérieur, continuer à construire. » Les hommes de Zvezdan Mitrovic vont maintenant enchaîner deux difficiles déplacements, mercredi 17 novembre à Tel-Aviv face au Maccabi puis deux jours plus tard chez l’Efes Istanbul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Trafic routier : un samedi 13 août classé vermeil et noir, plus de 900 km de bouchons

chahut 13 août, le trafic était dense suret la route. La journée était classée rouge partout et maussade suret l’arc méditerranéen. Les chassés-croisés ont causé plus de 900 km de bouchons.

Plus d'articles comme celui-ci