jeudi, juin 30, 2022

Monty Williams (Phoenix Suns) : « On peut y arriver » face à Milwaukee en finales NBA

A lire absolument

Monty Williams (coach des Phoenix Suns après la défaite à domicile face à Milwaukee) : « On laisse filer 79 points dans nos deuxième et troisième quart-temps. On n’a pas eu la même énergie que dans le premier et quatrième quart-temps où ils n’ont marqué que 44 points. On a corrigé nos pertes de balles et les rebonds offensifs du match précédent mais ils ont tiré à 50 % à trois points. Ça leur a donné un avantage. Les points qu’ils n’ont pas marqués sur nos pertes de balles et au rebond offensif, ils les ont eus derrière la ligne des trois points. Ce (samedi) soir, quand le ballon a circulé, ça a ressemblé au basket des Suns mais on ne s’est pas créé suffisamment de tirs à trois points. Il faut qu’on gagne encore un match pour les remettre dans l’avion. Il nous faudra toute la détermination nécessaire. On peut appeler ça de la dureté mentale ou autre chose mais c’est ce dont on va avoir besoin. C’est la première fois qu’on est dans cette situation et on peut y arriver. »

Devin Booker (Phoenix Suns) : « La défaite est dure. Avant de penser à un match 7, il faut se concentrer sur celui à Milwaukee. C’est comme ça dans ces séries. Un match après l’autre. L’interception ? J’essayais de marquer un panier et il était derrière moi. Je me suis retourné et il était juste là. »

Chris Paul (Phoenix Suns) : « Oui, on n’a peut-être pas créé assez de mouvement avec le ballon dans le deuxième quart-temps. On va regarder la vidéo, voir ce qu’on peut améliorer. Un match dure 48 minutes. On doit jouer comme au début du match pendant 48 minutes, encore plus en allant jouer là-bas. Il faut gagner à Milwaukee. C’est tout ce qui compte maintenant. Mais on savait que ça ne serait pas facile. Le coach nous l’a répété toute la saison. Tout ce qu’on veut est au-delà du difficile. »

Deandre Ayton (Phoenix Suns) : « J’aime bien cette situation. Tout s’est inversé. On est l’équipe désespérée maintenant. On a été devant, on a eu notre chance de finir la série et maintenant, on se retrouve dans leur position. Ça rend tout cela un peu plus excitant. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Emmanuel Macron reçoit vendredi le initial ministre australien après la crise des sous-marins

Emmanuel Macron recevra vendredi le nouveau Premier ecclésiastique australien Anthony Albanese pour recettencer les recettetions entre les deux pays après cette crise provoquée par cette rupture par Canberra d'un méga traité de livraison de sous-marins français, a indiqué mercredi l'Elysée.

Plus d'articles comme celui-ci