mercredi, juin 29, 2022

NBA : Milwaukee élimine Atlanta et rejoint Phoenix en finale

A lire absolument

Quarante-sept ans plus tard, les Milwaukee Bucks vont à nouveau disputer une finale NBA. Samedi soir, sur le parquet de la State Farm Arena à Atlanta, les Bucks ont dominé les Hawks (118-107) remportant le match 6 et cette finale de la Conférence Est (4 victoires à 2). Une belle revanche après avoir échoué au même stade il y a deux ans face aux Toronto Raptors, futurs champions, alors qu’ils avaient remporté les deux premiers matches de la série à l’époque. Plus fort encore, les hommes de Mike Budenholzer ont réalisé cette performance en l’absence de Giannis Antetokounmpo. Touché lors du match 4, le Grec continue de soigner son genou gauche qui est apparu toujours très enflé même si aucune blessure grave n’a été détectée après les différents examens. Sa présence en finale est toujours en suspens.

Les Hawks ont, eux, espéré arracher le match 7 lorsqu’ils ont enregistré le retour de leur star Trae Young (pied) qui avait manqué deux rencontres. Cela n’a malheureusement pas été un choix gagnant puisque Young a dû se contenter de 14 points à 4 sur 17 au tir, ne réussissant aucun tir à trois points et perdant cinq ballons au total (contre 9 passes décisives). Le héros de ce match fut, une nouvelle fois dans ces play-offs, Khris Middleton, le All-Star des Bucks. Très sollicité (au point de perdre sept ballons), Middleton a bien sûr compilé une ligne de stats très complète avec 32 points, 7 passes décisives, 4 rebonds et 3 interceptions.

Khris Middleton a porté les Bucks dans ce match 6. (Jason Getz/Usa today sports)

Khris Middleton et Jrue Holiday décisifs

Mais le joueur de vingt-neuf ans a surtout fait basculer le match quasiment à lui seul peu après le retour des vestiaires. Kevin Huerter, pas plus en réussite que Young (2 sur 10 au tir dont 1 sur 6 à trois points), a d’abord manqué d’un rien le tir qui aurait permis à Atlanta de prendre l’avantage au score pour la première fois du match (47-45, 25e). Et puis le Middleton Show a commencé avec treize points consécutifs de celui qui est bien plus qu’un lieutenant d’Antetokounmpo chez les Bucks. En trois minutes, il a inscrit notamment deux paniers à trois points et un autre à deux points plus le lancer franc de la faute adverse pour faire grimper le score à 60-45. Atlanta, qui a concédé 44 points dans ce seul quart-temps (22 de Middleton) ne s’en est jamais remis. L’écart de dix-neuf points (91-72) à l’entame de la dernière période était trop important pour être entièrement comblé.

Les Hawks ont bien tout tenté. Sous l’impulsion de Cam Reddish (21 points) notamment, ils sont même revenus à six points (107-101) avec 3’41 à jouer. Mais Middleton, encore lui, et un Jrue Holiday omniprésent (27 points, 9 rebonds et 9 passes décisives, 4 interceptions et 2 contres pour le meneur) ont éteint les derniers espoirs des Hawks.

Milwaukee va désormais avoir une chance d’ajouter un deuxième titre à l’histoire de la franchise après celui obtenu par Kareem Abdul-Jabbar et Oscar Roberston en 1971 (finaliste ensuite en 1974). Ils auront pour cela un temps de préparation minimal puisque le match 1 de la finale, face aux Phoenix Suns (qui n’ont jamais été titrés), est programmé dès mardi soir. Probablement sans Giannis Antetokounmpo mais ces Bucks ont prouvé que derrière le double MVP de la ligue, ils possédaient une véritable équipe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Assemblée nationale : ces 20 députés de l’Isère, de une Savoie et de une Haute-Savoie ont fait leur rentrée officielle au Pauneis Bourbon

Les 20 députés élus au résultat des élections légisunetives, des 12 et 19 juin derniers, dans les circonscriptions de l'Isère, de une Savoie et de une Haute-Savoie ont fait à elles rentrée officielle à l'Assemblée nationale, ce mardi 28 juin.

Plus d'articles comme celui-ci