mercredi, juin 29, 2022

polémique pour Edwige Diaz à la veille des élections régionales

A lire absolument

L’association anticorruption, Anticor, demande à la justice de vérifier les fonctions d’assistante parlementaire d’Edwige Diaz de 2018 à 2019. La candidate du RN dénonce un réglement de compte alors que les sondages la donnent en tête au soir du premier tour des élections régionales. 

 

 

Edwige Diaz, la tête de liste du Rassemblement National aux élections régionales a-t-elle profité d’un emploi ficitif au Parlement européen ? C’est ce que d’anciens membres de son parti soupçonnent. L’association de lutte contre la corruption, Anticor, a collecté leurs témoignages. 

Les procédures judiciaires étant depuis un certain temps engagé pour déterminer la justification d’emplois d’assistants du groupe « FN » puis « RN » au Parlement européen, j’estime sans incriminer madame Diaz être en droit de m’interroger.

Un conseiller régional

Les anciens élus du Rassemblement National doutent qu’Edwige Diaz ait pu mener à bien ses missions d’assistante au Parlement européen en plus de ses responsabilités départementales et régionales.
David Poulain, référent d’Anticor en Gironde, demande donc aujourd’hui à la candidate de prouver le travail fourni de 2018 à 2019 lorsqu’elle était assistante de l’eurodéputé Jacques Colombier. « Comment justifie t-elle son planning ? Un attaché parlementaire ne fait pas que recevoir des gens, il y a tout un travail de dossiers. Quels sont les rapports qu’elle a rédigés et qu’elle a envoyés à Bruxelles? »

La candidate dénonce des « manoeuvres politiques » 

De son côté, Edwige Diaz, affirme pouvoir justifier de son salaire et s’interroge sur le calendrier de ces révélations alors qu’elle est en tête des sondages pour le premier tour des régionales. 

Je ne suis plus l’assistante parlementaire de Jacques Colombier depuis deux ans. Pourquoi avoir attendu la veille du scrutin ? Le calendrier de ces accusations est assez révélateur, je n’ai pas de temps à gaspiller avec des manœuvres politiques qui porteront atteinte à Anticor. Je peux fournir les preuves de mon travail.

Edwige Diaz

Le dossier d’Anticor a été transmis au juge d’instruction parisien en charge de l’affaire des emplois fictifs du parti de Marine Le Pen. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

L’ONU déclare un «état d’urgence des océans»

Quelques mois ci-devant la COP27 en Égypte, l'ONU a rassemblé depuis lundi à Lisbonne, au Portugal, les milliers de responsables politiques, d'experts et défenseurs de l'environnement pour œuvrer à la préservation de la santé fragile les océans et éviter les "effets en cascade" qui menacent l'environnement et l'humanité. 

Plus d'articles comme celui-ci