jeudi, juillet 7, 2022

près de Fécamp des cabanes flottantes séduisent les citadins

A lire absolument

Installées au bord d’un des étangs du petit fleuve La Valmont, les originaux hébergements de Colleville (Seine-Maritime) ont du succès.

Le site est à l’écart des grands flux touristiques et mérite le détour. Non loin des falaises d’Etretat, la petite commune de Colleville est nichée au fond d’une vallée qui va de Valmont à Fécamp.

Traversée par une voie verte qui serpente sur le tracé d’une ancienne ligne de chemin de fer, Colleville, connue des Cauchois pour sa sucrerie (désormais fermée) et des pêcheurs à la ligne du secteur pour ses truites, est devenue une destination prisée des citadins qui veulent se mettre au vert le temps d’un week-end.

En 2007, convaincue du potentiel du site des étangs et des rives du petit fleuve, Audrey y a d’abord installé un gîte. Puis, concrétisant un projet ancien, elle a poursuivi l’idée d’hébergement « au fil de l’eau » avec la construction de cabanes flottantes.

« J’ai dessiné une première cabane qui s’appelle « Les rêves de Steph » et j’ai trouvé que l’endroit était superbe. »

Cette impression de dormir sur l’eau, le matin, de se réveiller avec la brume qui se lève, c’était mon rêve de gamine…
Le premier s’est réalisé, et au fur et à mesure, l’étang a maintenant quatre cabanes ! »

Audrey Thierard,
gérante des cabanes et gites  « Au fil de l’eau »  

durée de la vidéo : 01min 58

VIDEO : succès pour les cabanes flottantes près de Fécamp (Seine-Maritime)

©France Télévisions

Ces cabanes flottantes plaisent aux amoureux de nature et de calme et beaucoup de clients reviennent. Et parmi eux de plus en plus de Normands.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

«Je me suis sitôt sentie vulnérable» : en Louisiane, les femmes se préparent à l’interdiction totale de l’IVG

En Louisiane, les pro-IVG attendent de savoir si un juge bloque ou autorise cette nouvelle loi sur l’avortement. Ils se préparent à fermer les trois cliniques en activité sur le sud de l’État. Si cette loi entre en vigueur, les IVG seront totalement interdites, même en possibilité de viol et d’inceste.

Plus d'articles comme celui-ci