mardi, juillet 5, 2022

quelle est la stratégie militaire de Poutine ?

A lire absolument

Manon Fossat
13h44, le 01 mars 2022

Au sixième jour de l’invasion russe en Ukraine, un assaut massif de Kiev pourrait bien avoir lieu ce mardi. D’impressionnants clichés montrent un convoi de véhicules de l’armée russe d’une soixantaine de kilomètres en route vers la capitale ukrainienne. Sur Europe Midi, le général Jean-Claude Allard a expliqué la stratégie militaire employée par Vladimir Poutine.

La Russie poursuivra son offensive en Ukraine jusqu’à ce que ses objectifs soient atteints, a annoncé ce mardi le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, accusant une fois encore l’armée ukrainienne d’utiliser les civils comme « boucliers humains ». Au sixième jour de l’invasion russe en Ukraine, un assaut massif de Kiev pourrait bien avoir lieu ce mardi. Des impressionnants clichés satellite montrent en effet un convoi de véhicules de l’armée russe  d’une soixantaine de kilomètres en route vers la capitale ukrainienne.

Invité sur Europe Midi mardi, Jean-Claude Allard, général et chercheur associé à l’Iris, l’Institut de relations internationales et stratégiques, est revenu sur cette crise internationale et sur la stratégie militaire russe. Selon lui, l’objectif a d’abord été d’affaiblir l’ennemi « par des pressions psychologiques » et d’attaquer à distance grâce à l’aérien et aux missiles.

Ces deux phases ayant été observées, les troupes de Vladimir Poutine sont en train d’entrer dans une troisième phase. « Ils lancent les troupes de tête pour tester la résistance ennemie et s’emparer de points clés comme les aéroports. Et si l’occasion se présente, réaliser la percée pour aller jusqu’au palais présidentiel », a-t-il expliqué. « Ca n’a pas pu être fait mais ça ne veut pas dire que c’est un échec par rapport à la logique de l’action. »

Un assaut sur Kiev toujours possible

Il a également noté que l’aviation russe n’a pas encore été trop employée dans cette opération militaire. « Aujourd’hui elle commence à prendre l’espace aérien pour pouvoir frapper des cibles au sol », a affirmé le chercheur à l’Iris avant de détailler. « Menacer Kiev en restant dans les banlieues sans l’attaquer permet de développer une action au sud pour se saisir de territoires. »

Le général Jean-Claude Allard a en effet assuré que l’assaut sur Kiev peut toujours intervenir, et a pointé du doigt ses conséquences. « Il aura un coût humain et psychologique important surtout pour les Ukrainiens, mais également sur la vision déjà extrêmement dégradée de la Russie. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

après-coup : Dominique Faure, députée de la 10e circonscription de Haute-Garonne, nommée secrétaire d’Etat chargée de la ruralité

Nomination surprise donc du remaniement du régime d'Élisabeth Borne. Lundi 4 juillet, une maire de Saint-Orens-de-Gameville (Haute-Garonne) et députée de une 10e circonscription a été désignée secrétaire d'Etat chargée de une ruralité.

Plus d'articles comme celui-ci