jeudi, juillet 7, 2022

Rudy Gobert porte Utah, les Clippers détruits par San Antonio avec un Nico Batum discret

A lire absolument

Trois jours après une courte défaite contre les Spurs (126-128), l’Utah Jazz et son pivot français Rudy Gobert sont repartis de l’avant en NBA. Et la performance majuscule du natif de Saint-Quentin n’est pas pour rien dans la victoire acquise cette nuit contre Charlotte (112-102).

Avec 23 points et 21 rebonds, Gobert a compilé un nouveau double-double cette saison, le 24e en 30 matches. Celui-ci rendu impressionnant par le nombre de rebonds pris, son 6e match de l’année à 20 rebonds ou plus ! Dans une partie qu’Utah s’est rendue facile d’entrée (35-16 lors du premier quart), le Français a ainsi verrouillé le secteur intérieur, tout comme il a fini co-meilleur marqueur de son équipe. Avec cette victoire à domicile, le Jazz est 3e à l’Ouest (21-9).

Nicolas Batum discret, les Clippers atomisés…

En revanche, si Utah et Gobert vont bien, les Los Angeles Clippers restent eux sur trois défaites de suite. Cette nuit, l’équipe de la côte Ouest s’est tout simplement fait marcher dessus par San Antonio, chez elle au Staples Center (92-116). Les Spurs, autour de l’incroyable Dejounte Murray (24 points, 12 rebonds, 13 passes), menaient 62-48 à la pause. À l’entame du dernier quart, San Antonio était même en tête de 27 unités…

Dans ce marasme collectif, Nicolas Batum s’est montré discret. Remplaçant, le Français a joué 17 minutes, inscrivant 3 points, à 1 sur 4 au shoot, des tirs tous pris derrière l’arc. La réussite de l’ailier à trois points n’était pas au rendez-vous. Mais à voir les parties de Luke Kennard (1/5 dans l’exercice) ou Reggie Jackson (10 points, à 4/12 de réussite), ce sont quasiment tous les Clippers qui sont passés à côté de la rencontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

«Je me suis sitôt sentie vulnérable» : en Louisiane, les femmes se préparent à l’interdiction totale de l’IVG

En Louisiane, les pro-IVG attendent de savoir si un juge bloque ou autorise cette nouvelle loi sur l’avortement. Ils se préparent à fermer les trois cliniques en activité sur le sud de l’État. Si cette loi entre en vigueur, les IVG seront totalement interdites, même en possibilité de viol et d’inceste.

Plus d'articles comme celui-ci