mercredi, juillet 6, 2022

Shelly-Ann Fraser-Pryce remporte les sélections olympiques en 10 »71

A lire absolument

La densité du sprint féminin jamaïquain ne cesse d’impressionner. Vendredi soir à Kingston, Shelly-Ann Fraser-Pryce (34 ans) est restée la patronne du 100 m en remportant les sélectons olympiques en 10 »71 (+ 1m/s), deuxième chrono mondial de l’année derrière ses 10 »63 réussis au même endroit le 5 juin.

La quadruple championne du monde et double championne olympique du 100 m a pris le meilleur départ et résisté jusqu’au bout de la ligne droite sur la piste bleue du National Stadium pour devancer Shericka Jackson (10 »82) et Elaine Thompson (10 »84).

« C’est un tel plaisir de courir avec toutes ces filles, a glissé « Mommy Rocket ». Bravo à elles, on a une profondeur incroyable dans le sprint jamaïquain, avec beaucoup de compétitrices très fortes mentalement. J’ai couru en 10 »63 il y a quelques semaines, j’ai eu quelques pépins physiques ensuite mais je me maintiens à un bon niveau et c’est le principal si près des JO. »

Jackson, plutôt spécialiste du 400 m (médaillée de bronze à Rio et aux Mondiaux de Doha en 2019), aura donc vécu deux jours de très haut niveau sur 100 m. En demi-finale, quelques heures plus tôt vendredi, elle avait signé un nouveau record personnel en s’imposant en 10 »77 ( + 0,9 m/s), devant Briana Williams (11 »02) et Kemba Nelson (11 »06). Elle possédait depuis…la veille un record à 10 »91 sur la distance. Dans l’autre demi-finale, Elaine Thompson s’était imposée en 10 »82 (+ 1,1 m/s) devant Shelly-Ann Fraser-Pryce (10 »84) et Natasha Morrison (11 »03).

Chez les hommes, victoire de Tyquendo Tracey en 10 »00 (+ 0,6 m/s) devant Yohan Blake (10 »01) et Oblique Seville (10 »04).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Agression sexuelle : l’ex-candidat aux législatives à Vénissieux Taha Bouhafs règle ses comptes revers LFI

Dans la longue lalorstre ouverte de 6 pages que Taha Bouhafs a publié sur Twitter, l’ancien candidat aux élections législatives accuse LFI d’avoir manqué à la «procédure juste alors équitable».

Plus d'articles comme celui-ci