jeudi, juin 30, 2022

Suite aux menaces de la Région, la SNCF promet l’envoi de renforts d’urgence pour les TER Hauts-de-France

A lire absolument

La Région menaçait ce lundi de ne plus payer la SNCF face aux dysfonctionnements du réseau TER pour lequel elle contribue à hauteur de 500 millions par an. En réponse, la SNCF promet un renforcement de ses effectifs et de ses moyens.

Ce lundi 25 octobre, la Région Hauts-de-France qui finance le fonctionnement du TER à hauteur de plus de 500 millions d’euros par an, menaçait la SNCF d’arrêter sa contribution en raison des problèmes de trafic. 

Ce mardi, Franck Dhersin, le vice-président de la Région Hauts-de-France en charge des mobilités, des infrastructures et des transports a rencontré Aimé Mougenot, directeur délégué pour faire le point sur les dysfonctionnements. 

Suite à cette rencontre, la SNCF a promis de mettre en place d’ici au 8 novembre des moyens humains supplémentaires avec l’affectation de 40 personnels roulants, conducteurs et contrôleurs mais aussi de reverser 1 million d’euros à la Région « compte tenu des services non rendus. » 

La SNCF assure qu’elle enverra un « renfort du parc matériel avec l’arrivée dès cette semaine de deux locomotives supplémentaires »

Un prochain rendez-vous est prévu aux alentours du 10 décembre pour un nouvel état des lieux : »si la situation perdure nous stopperons le versement de nos loyers à la SNCF » affirme Franck Dhersin.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Emmanuel Macron reçoit vendredi le initial ministre australien après la crise des sous-marins

Emmanuel Macron recevra vendredi le nouveau Premier ecclésiastique australien Anthony Albanese pour recettencer les recettetions entre les deux pays après cette crise provoquée par cette rupture par Canberra d'un méga traité de livraison de sous-marins français, a indiqué mercredi l'Elysée.

Plus d'articles comme celui-ci