samedi, juin 25, 2022

Territoriales 2021 en Corse : y aura-t-il une union entre nationalistes au second tour ?

A lire absolument

Une réunion de deux listes nationalistes s’est tenue à Corte, lundi dans la soirée, à l’appel du leader de « Avanzemu », Jean-Christophe Angelini. Si le maire de Porto-Vecchio réclamait une union des forces nationalistes au second tour des élections territoriales, rien ne semble acquis pour l’heure.

Gilles Simeoni, Jean-Christophe Angelini, et Jean-Guy Talamoni, partiront-ils groupés au second tour des élections territoriales ? Lundi, Jean-Christophe Angelini a appelé toutes les forces nationalistes à se regrouper à Corte afin d’échanger sur une possible alliance. 

Seule « Corsica Libera », menée par Jean-Guy Talamoni, a répondu présent, mais sa position reste, pour l’heure, inconnue. Selon nos informations, aucun accord n’a été signé, pour l’heure, entre « Avanzemu » et « Corsica Libera ».

Si aucun représentant de la démarche de Gilles Simeoni n’a fait le déplacement, « Fà populu inseme » s’est rassemblée à Lucciana au même moment. Dans un communiqué, publié dans la soirée, la liste du président du conseil exécutif sortant évoque un possible départ sans union et appelle à amplifier son score.

#Territoriale2021 @Gilles_Simeoni @FaPopulu_Inseme et ses 62 colistiers sont actuellement réunis à Lucciana pour évoquer la stratégie à adopter au 2e tour : poursuivre en solo ou fusionner avec une ou plusieurs forces nationalistes. https://t.co/ubEXh1dXOx pic.twitter.com/hi6SD3i0V8

— France 3 Corse (@FTViaStella) June 21, 2021

Selon elle, six points sont à respecter pour valider une fusion. Ils comprennent notamment « une gouvernance transparente et démocratique » et une « répartition des responsabilités y compris au sein du conseil exécutif ». « Ces différents points n’ont pas été validés jusqu’à ce jour par les différents partenaires potentiels de ‘Fà populu inseme’. Il semble donc difficile que ces questions essentielles, qui n’ont pu faire l’objet d’un accord malgré plusieurs semaines de discussions, puissent être entérinées en quelques heures », précise le document.

#Territoriales2021 Fin de la réunion de @FaPopulu_Inseme, la liste s’en tient à son communiqué pour ce soir… https://t.co/dEFrl59CRN pic.twitter.com/xy4rZ3bDzp

— France 3 Corse (@FTViaStella) June 21, 2021

Si l’union avec Jean-Christophe Angelini semble compromise, celle avec Jean-Guy Talamoni reste néanmoins, elle, en suspens.

Paul-Félix Benedetti, tête de liste « Core in Fronte » a, quant à lui, décliné l’offre de Jean-Christophe Angelini. Avec 8,39 % des suffrages exprimés en son nom au premier tour, l’indépendantiste mise sur une entente politique au troisième tour. Il déposera sa liste, à l’identique, ce mardi en préfecture.

Pour rappel, à l’issue du premier tour, les trois anciens partenaires de la coalition Pè a Corsica ont cumulé 49.31 % des suffrages. Dans le détail : « Fa populu inseme » 29.19 % ; « Avanzemu », 13.22 % et Corsica Libera 6.90 % .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

La députée vers l’Isère Cyrielle Chatelain nommée coprésiversnte du groupe écologiste à l’Assemblée nationale

un jeudi 23 juin sont nommés les présidents de groupe au Palais Bourbon. C'est la tradition dans les écologistes, paire coprésidents ont été désignés. Cyrielle Chatelain députée EELV/Nupes de la 2e circonscription de l'Isère et Julien Bayou.

Plus d'articles comme celui-ci