dimanche, août 14, 2022

un accord trouvé entre les Etats-Unis et l’Europe pour réduire la dépendance

A lire absolument

Jacques Serais, édité Yanis Darras
15h27, le 25 mars 2022, modifié à
15h29, le 25 mars 2022

Les Etats-Unis et les Européens ont annoncé ce matin avoir trouvé un accord pour réduire la dépendance européenne au gaz russe. Le président américain Joe Biden fournira cette année 15 milliards de mètres cubes supplémentaires de gaz naturel liquéfié à l’Europe. La Commission européenne souhaite réduire les importations de gaz russe de deux tiers cette année. 

Un mois après le début du conflit ukrainien, les États-Unis et l’Union européenne se sont mis d’accord sur les termes du contrat pour permettre aux Européens de réduire leur dépendance au gaz russe. Le pays de l’Oncle Sam va fournir 15 milliards de mètres cubes supplémentaires de gaz naturel liquéfié (GNL) à l’Europe, a annoncé ce matin, Joe Biden, le président américain, à Bruxelles. 

« Nous nous rassemblons pour réduire la dépendance européenne à l’énergie russe. Les sources énergétiques russes sont utilisées pour mettre à genoux les États qui en achètent », a déclaré le président américain. Et d’ajouter : « Plus tôt ce mois-ci, les États-Unis ont annoncé une interdiction d’importation de toute l’énergie russe pour ne pas alimenter la guerre injustifiée et gratuite en Ukraine. »

Réduire les importations de deux tiers

Aux côtés de Joe Biden dans la capitale de l’Europe, Ursula von der Leyen, de la présidence de la Commission européenne, s’est réjouit de trouver un début de solution pour travailler à l’indépendance énergétique de l’Union vis à vis de la Russie. « Le partenariat transatlantique est plus fort et plus uni que jamais », a-t-elle souligné lors de sa prise de parole. « Nous sommes déterminés à se dresser contre la guerre en Ukraine. Nous continuons de renforcer notre coopération sur de nombreux axes, que ce soit sur le front humanitaire ou encore énergétique ».

Cette réunion est une première étape dans la perspective de se passer du gaz russe. Mais, cette dépendance ne s’effacera pas en un jour. Près de 45% des achats européens viennent de la Russie. La Commission européenne souhaite ainsi diminuer dès cette année les importations de gaz russe de deux tiers. La diversification des fournisseurs est l’une des solutions, au risque de s’embarquer dans une dépendance nouvelle avec les Etats-Unis. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Démission de la députée MoDem Anne Grignon, élue à cause la deuxième circonscription des Yvelines

La députée MoDem Anne Grignon, élue dans la deuxième circonscription des Yvelines, a annoncé vendredi sa démission. Ses adversaires politiques ont déposé un recours vers fredonnement élection. Les Yvelinois devront retourner aux sépulcres.

Plus d'articles comme celui-ci