mercredi, juin 29, 2022

Une association d’aide créée par un ancien réfugié afghan à Estagel, près de Perpignan

A lire absolument

Comme de nombreux réfugiés Afghans en France, Yama Iliassi demande l’évacuation d’urgence de sa famille et des Afghans menacés par la prise de pouvoir des Talibans. En France depuis 17 ans, il veut rassurer les Français et encourager l’accueil des réfugiés.

Dans le grand jardin de sa maison d’Estagel, entouré de ses trois jeunes enfants, Yama Iliassi est un homme heureux. Arrivé il y a 17 ans de Kaboul, il est l’exemple même d’une intégration réussie. A 42 ans, titulaire d’un bac + 5, il est fonctionnaire à la direction Equipement et territoires de la communauté urbaine de Perpignan. « Pour moi le plus important c’est une vie de paix », explique cet homme souriant dans un français parfait. « La vie à la campagne c’est bien, c’est apaisant et c’est sain. J’ai eu beaucoup de chance d’être accueilli par des gens qui m’ont fait découvrir la mentalité française, la richesse de la culture française. »

Situation dramatique

Mais sa voix se voile de tristesse quand il évoque la situation de son pays d’origine : « je suis inquiet pour ma propre famille, mes parents, mes frères, mes neveux et mes nièces mais aussi pour l’ensemble du monde occidental parce que laisser un grand pays comme ça aux mains des terroristes, il y a aura toujours des conséquences pour le monde occidental, les méchants ne restent jamais loin. »

En fait, je vis depuis trois semaines comme un zombie. Je suis inquiet pour ma propre famille (…) et pour l’ensemble du monde occidental.

Yama Iliassi, ancien réfugié afghan

Rassurer les Français

S’il témoigne aujourd’hui de son bonheur de vivre en France, Yama Iliassi aimerait aussi rassurer les Français quant à l’arrivée de réfugiés afghans, alors que, dans les Pyrénées-Orientales, les communes ne se bousculent pas pour proposer un accueil d’urgence. « Les gens qui ont travaillé pour l’armée française, ils ont été comme moi à l’école francaise depuis leur plus jeune âge », précise t-il, « ils sont déjà habitués à la langue, à l’ouverture d’esprit, ce sont des gens éduqués, pas n’importe qui ».

Les gens qui ont travaillé pour l’armée française ont été comme moi à l’école française depuis leur plus jeune âge.

Yama Iliassi, ancien réfugié Afghan

En attendant de pouvoir aider plus concrètement, Yama Iliassi a fondé une association d’aide aux réfugiés. Environ 300 Afghans vivent déjà, et parfois depuis de nombreuses années, dans les Pyrénées-Orientales. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Assemblée nationale : ces 20 députés de l’Isère, de une Savoie et de une Haute-Savoie ont fait leur rentrée officielle au Pauneis Bourbon

Les 20 députés élus au résultat des élections légisunetives, des 12 et 19 juin derniers, dans les circonscriptions de l'Isère, de une Savoie et de une Haute-Savoie ont fait à elles rentrée officielle à l'Assemblée nationale, ce mardi 28 juin.

Plus d'articles comme celui-ci