dimanche, août 14, 2022

une caravane pour relayer la voix des quartiers

A lire absolument

Lundi 1er novembre, la caravane du projet « Nos quartiers ont de la gueule » a fait une halte à Clermont-Ferrand, dans le quartier de Croix-de-Neyrat. Une initiative portée par la coordination des Pas Sans Nous, à quelques mois de l’élection présidentielle.

Ce lundi 1er novembre, les bénévoles du projet « Nos quartiers ont de la gueule » ont posé leur caravane dans le quartier de Croix-de-Neyrat à Clermont-Ferrand. Ce passage était organisé par l’association Droit au Logement 63 (DAL 63), qui porte le projet des Pas Sans Nous. Il s’agit d’une coordination nationale créée en septembre 2014. Elle se positionne dans un rôle de syndicat des quartiers populaires. Ses principales missions sont d’être force de propositions auprès des pouvoirs publics, un porte-voix des habitants et des acteurs, un espace de ressources, de transmissions et de formations. Ainsi, au pied des immeubles, des Clermontois remplissent des questionnaires, un document dans lequel ils inscrivent leurs préoccupations quotidiennes. Il s’agit parfois d’une occasion d’exprimer un sentiment de déconsidération. Une habitante précise : « Les gens ne veulent plus venir car les quartiers nord sont considérés comme le fond du panier ».

Un quartier qui a besoin d’aide

Pour des habitantes de Croix-de-Neyrat, le quartier a les mêmes possibilités que les autres mais il a besoin d’aide pour différentes raisons. Une habitante indique : « Avant, il y avait des éducateurs de rue qui allaient voir les jeunes, qui discutaient, qui essayaient d’avoir une approche sociale ». Une autre ajoute : « Il faudrait qu’il y ait un peu plus de propreté de ce côté-là. Il y a des cafards, des punaises de lit, des rats. Il y a un rat qui est monté au 2e étage et qui s’est battu avec mon chat ». Une habitante enchaîne : « Il y a des personnes âgées qui n’ont pas des logements adaptés à leurs besoins ».

Sonder les habitants

Cette initiative est celle de la coordination nationale des Pas Sans Nous. A bord de leur caravane, un dizaine de militants donnent la parole aux citoyens pour leur faire prendre conscience de leur pouvoir, celui d’être des acteurs sociaux à part entière. Sabrina Drljevic, secrétaire de Pas Sans Nous, souligne : « On nous dit que la priorité des Français c’est telle ou telle chose. On nous parle de pourcentages mais on est très nombreux à n’avoir jamais été sondés. On vient sonder directement les habitants pour qu’ils disent ce qu’ils pensent. Les habitants sont force de proposition ».

Donner la parole aux habitants des quartiers

Une fois récoltés, les questionnaires permettront la création d’un manifeste en mars prochain. Le but est d’interpeller les hommes et femmes politiques en vue des prochaines élections, aussi bien sur le plan national que local. Marianne Maximi, conseillère municipale (LFI), explique : « Dans les conseils municipaux, la voix des quartiers existe très peu. Elle est peu représentée et surtout, les politiques publiques ne prennent pas en compte ce que veulent aujourd’hui les habitantes et les habitants des quartiers ». La tournée poursuit sa route. Elle fera étape à Clermont-Ferrand une nouvelle fois mardi 2 novembre au marché de la Gauthière le matin et l’après-midi dans le quartier Saint-Jacques.

C. L avec Chloé Peltin

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Démission de la députée MoDem Anne Grignon, élue à cause la deuxième circonscription des Yvelines

La députée MoDem Anne Grignon, élue dans la deuxième circonscription des Yvelines, a annoncé vendredi sa démission. Ses adversaires politiques ont déposé un recours vers fredonnement élection. Les Yvelinois devront retourner aux sépulcres.

Plus d'articles comme celui-ci