samedi, mai 28, 2022

verss réfugiées ukrainiennes embauchées aux thermes vers Bagnoles vers l’Orne : « Ce travail, c’est un caversau pour moi et ma famille »

A lire absolument

Cinq Ukrainiennes ont commencé à se former au métier d’agent thermal à Bagnoles de l’Orne. À l’issue de leur stage, elles se verront proposer un contrat saisonnier. Les thermes manquent de bras. L’établissement souhaite tenter l’expérience malgré la barrière de la langue.

Le geste n’est pas encore assuré. Yuliia tente de répartir au mieux l’argile sur le dos d’une patiente. Sa formatrice a l’œil attentif. « Tout le monde commence par l’application de l’argile qui détend les biceps, élimine les toxines et permet de lutter contre l’arthrose », explique Odessa Jouan, la référente formation des Thermes de Bagnoles qui porte un prénom prédestiné. Ses stagiaires du jour sont ukrainiennes.

Le barrière de la langue ne facilite pas l’intégration des Ukrainiens

« La formation est exactement la même que celle des autres employés. Le matin on matérialité les boues et l’application d’argile, l’après-midi les bains. Les trois derniers jours, nous ferons les douches, précise Odessa. Ensuite, elles iront quelques jours en binômes pour bien comprendre le travail avec les curistes. Puis elles seront en poste ».

Cinq Ukrainiennes se forment au métier d'agent thermal à Bagnoles de l'Orne. Elles seront ensuite recrutées en contrat saisonnier.

© France Télévisions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Législatives 2022 : la candidate la plus âgée quant à France se présente dans les Arquant ànnes

Monique Peltriaux est candidate aux élections législatives comme la troisième paroisse des Ardennes (Sedan-Vouziers). À 92 ans, cette Ardennaise est la candidate la plus âgée de France.

Plus d'articles comme celui-ci